Dwight Howard ne veut pas d’un nouveau « Dwightmare »

Dwight Howard ne veut pas alimenter les rumeurs et refuse d'évoquer son avenir, il ne souhaite pas subir de pression extérieure pour prendre sa décision.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dwight Howard ne veut pas d’un nouveau « Dwightmare »
Quelques heures après la dernière défaite de la saison des Los Angeles Lakers face aux  San Antonio Spurs, synonyme de sortie prématurée des playoffs, Dwight Howard avait présenté ses excuses au peuple de L.A sur son compte Twitter. Il fustigeait lui même ses erreurs de communication passées, estimant avoir grandi en une saison "cauchemar" dans la franchise mythique. S'il est trop tôt pour réellement constater les progrès de D12 dans ce domaine délicat qu'est la communication, le joueur ne veut pas d'un nouveau "Dwightmare" qui nuirait encore une fois son image :
"Je n'accepterai pas les fausses rumeurs de l'an dernier. Si quelque chose doit sortir, ça viendra de moi." Assurait le joueur aux médias, hier.
Dwight Howard aimerait subir le moins de pressions extérieurs possible afin de prendre sa décision seule. Deux directions totalement opposées s'offre à lui : soit il rempile avec les Lakers, un gros marché avec de fortes pressions, soit il se dirige vers des franchises plus petites qui possèdent déjà un très bon joueur de type Houston Rockets ou Cleveland Cavaliers. Le pivot doit désormais savoir ce qu'il veut réellement pour la suite de sa carrière :
"Je veux avoir l'opportunité de prendre une décision qui me rendra heureux. Je ne veux pas de pressions."
D'une certaine manière, son GM, Mitch Kupchak lui a tout de même mis la pression en estimant que la franchise était "sûre" de son envie de construire autour de Dwight Howard. En attendant le premier juillet, date de l'ouverture de la free agency, le joueur va se couper du monde afin de prendre du recul. Pour ceux qui espéraient que le pivot allait réellement faire des progrès dans sa communication, sachez que Dwight Howard a terminé la conférence de presse en indiquant que le meilleur moment de sa saison au Lakers date... de la pré-saison, lorsque ses coéquipiers l'ont laissé sortir du tunnel pour rejoindre le parquet tout seul, en guise de blague.
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest