Dwyane Wade préfère la victoire collective aux exploits individuels

Dwyane Wade sort d'un petit match 3 face aux Bulls mais, comme il l'a rappelé, il accepte d'avoir un rôle moins important tant que son équipe gagne.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dwyane Wade préfère la victoire collective aux exploits individuels
Dans le game 3 face aux Chicago Bulls vendredi, Dwyane Wade n'a pris qu'un seul tir en première mi-temps et a terminé la rencontre avec 10 points à 5 sur 7 au tir et 5 passes décisives. Mais pour D-Wade, désormais, le plus important ce n'est plus de briller individuellement, comme il l'avait fait par le passé, mais de gagner. C'est le choix qu'il a fait en 2010 en faisant venir LeBron James et Chris Bosh à Miami.
« Votre carrière ne dure pas si longtemps, et quand vous quitter ce sport, quels souvenirs vous voulez gardez ? C'est ce que je me suis demandé. Quels souvenirs tu veux garder ? Et les souvenirs que je veux garder sont des succès en tant qu'équipe. C'est pour ça que j'ai pris une telle décision. Ce n'est pas facile. C'est dur », a-t-il confié au Miami Herald.
C'est après une élimination au premier tour des playoffs du Heat par les Boston Celtics, où Flash avait tourné 33,8 points de moyenne, qu'il avait décidé de mettre son égo de côté et de demander de l'aide, conscient qu'il était difficile de porter son équipe à lui tout seul.
« Si tout le monde se rappelle ma conférence de presse après l'élimination face à Boston, j'avais dit que plus jamais je ne serai éliminé au premier tour. Et c'était une série dans laquelle je pouvais shooter quand je voulais, mais ce n'était pas un bon sentiment. Ce n'était pas suffisant. J'ai donc dû repenser à ça quand je n'ai eu qu'un seul tir en première mi-temps. Ça m'a servi pour me calmer. »
Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis la saison 2008-09, où D-Wade avait terminé meilleur scoreur de la ligue en tournant à 30 points par match. Cette année là, le Heat avait également été sorti au premier tour des playoffs par les Hawks d'Atlanta. A cette époque, la star du Heat voulait prouvé ce qu'il valait individuellement. Maintenant que c'est chose faite, tout ce qu'il souhaite, c'est gagner des titres.
« Est-ce que j'aurais pensé, il y a cinq ans, que je serais dans un match de playoffs et que je ne prendrais que 7 tirs, bien sûr que non, jamais. Mais finalement à la fin du match, est-ce que j'étais triste à ce sujet ? Non. Nous avons gagné, je suis passé à la suite, et j'ai eu un super dîner », a-t-il expliqué. « Je veux juste gagner, j'ai toujours voulu gagner mais il y avait toujours plein de choses que je voulais prouver à titre individuel. Je pense qu'il y a cinq ans, j'étais le meilleur scoreur de la ligue. Je dois toujours montrer ça, que je suis capable de faire certaines choses, mais pour moi désormais, la seule chose que je dois prouver c'est que je peux faire partie d'une équipe qui gagne. »
La petite performance de Dwyane Wade s'explique par ce nouvel état d'esprit mais aussi, et surtout, par sa blessure au genou qui le gêne depuis le début des playoffs. Même s'il ne veut pas s'attarder sur le sujet.
« C'est comme ça. Je dois à nouveau gérer la même chose, à certains moments je me sens mieux qu'à d'autres. »
L'attitude de l'arrière du Heat a été saluée par son entraîneur. WoW, comme on le surnomme désormais, affiche la plus faible moyenne de points de sa carrière en playoffs au sein de la meilleure équipe jamais assemblée autour de lui. Finalement, rien d'illogique mais encore fallait-il mettre son égo de côté pour accepter un rôle moins important dans une équipe où il était LA superstar. Et ça , c'est tout à son honneur.
Afficher les commentaires (20)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest