Dwyane Wade reconnaît être diminué

Dwyane Wade est clairement diminué par son genou. Mais il donnera tout pour aider le Miami Heat à aller au bout.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dwyane Wade reconnaît être diminué
Clairement limité par son genou dans le Game 5 (10 pts à 3/8 en 41 minutes) comme depuis le début des playoffs, Dwyane Wade est revenu sur l’état de son articulation après l’entraînement du Miami Heat vendredi, reconnaissant qu’il n’était clairement pas à 100%.
« C’est très dur, mais je ne peux pas non plus resté assis chez moi », a-t-il expliqué, interrogé sur la difficulté de jouer avec la douleur. « Je dois faire avec et je dois faire tout ce que je peux chaque jour et chaque soir pour aider mon équipe à gagner. »
LeBron James abondait :
« Je comprends qu’il n’est pas à 100% et ils nous donne tout ce qu’il a. »
Il y a quelques jours, LBJ empêchait pourtant son coéquipier de répondre aux questions sur son genou : [youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=UIuW7kqKP_M[/youtube] S’il apporte ce qu’il peut au Heat en défense, au rebond et dans la distribution, Dwyane Wade n’a clairement plus l’explosivité nécessaire pour contribuer efficacement dans le domaine du scoring. Pour autant, Erik Spoesltra pense que son bilan est suffisamment positif pour la laisser longuement sur le terrain, comme il l’affirmait après le match 5 :
« C’est un guerrier. Je sais qu’il va revenir et constater qu’il fait beaucoup d’actions défensives positives pour nous. Même s’il ne peut pas déborder son joueur et faire des actions pour lui-même, il facilite beaucoup de choses. (…) En fait, j’ai trouvé ce match encourageant. »
De son côté, Dwyane Wade se fiche que son articulation lui permette ou non de scorer. Il veut juste être capable de jouer malgré la douleur pour aider son équipe à gagner :
« J’adorerais marquer 20 ou 30 pts par match. Tout le monde regarde combien de points je mets et utilise cette stat pour déterminer mon impact. Mais ça ne détermine pas mon impact sur cette équipe. Nous le savons. Donc je joue et fais ce que j’ai à faire – même quand je me sentais bien, je faisais ce que je devais faire pour que mon équipe gagne. C’est la raison pour laquelle je suis là. Demain, si je me sens mieux et si je peux mettre plus de points, j’essaierai d’être plus agressif. Mais si c’est un match où je dois faire jouer mes coéquipiers, leur donner des tirs et ne pas jouer pour moi, c’est ce que je ferai. A cette période de l’année, il s’agit de gagner, pas de considérations individuelles. »
Son genou lui permettra-t-il de contribuer à la victoire finale du Heat ?
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest