Emoni Bates, gros phénomène NBA en approche ! Et plus tôt que prévu ?

Emoni Bates, gros phénomène NBA en approche ! Et plus tôt que prévu ?

Emoni Bates est la nouvelle petite merveille du basket US et, pour beaucoup, un futur très grand ! Petite présentation d'une star en devenir.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / NCAA

En décembre dernier, alors que l'on vivait encore dans une relative insouciance, on vous avait listé 10 joueurs qui allaient selon nous marquer la prochaine décennie de basket. En compagnie de Luka Doncic et Zion Williamson, notamment, on avait couché le nom d'un inconnu du grand public : Emoni Bates. Six mois plus tard, le garçon commence à se faire un nom au-delà de la niche des gens intéressés par le basket de lycée et les futurs prospects NCAA et NBA.

Lundi, Bates, 16 ans, a pris la décision de s'engager avec la fac de Michigan State. Pas de décision de dernière minute, ni de grande campagne sur les réseaux pour maintenir le suspense entre les plus grandes universités de basket du pays. Alors qu'il lui reste une année de lycée à effectuer, l'ailier de 2,06 m a déjà donné son aval aux Spartans.

Chaque année, on se demande si un joueur de la cuvée de Draft qui s'annonce est de la trempe des talents générationnels. Ce n'est évidemment pas toujours le cas. A en croire ceux qui suivent le garçon en high school depuis ses débuts, il y a quand même de quoi être extrêmement optimiste pour lui. Le journaliste de Sports Illustrated Michael Rosenberg dit de lui cette semaine :

"Emoni Bates sera un All-Star en NBA et absolument tout le monde autour de lui en est conscient".

Doncic, Zion, Bronny : les 10 qui marqueront la prochaine décennie

Ses matches ne créent pas autant le buzz que ceux de Zion Williamson avec Spartanburg, mais en termes de projection, Emoni Bates est l'un des garçons qui suscitent le plus d'espoirs depuis longtemps. Forcément, dès qu'un ailier longiligne avec une taille de pivot et des skills diaboliques pointe le bout de son nez, le nom de Kevin Durant apparaît comme par magie. Les comparaisons sont parfois de sacrées épines dans le pied. Bates semble accueillir celle-ci et s'inspirer de la manière dont "KD" est devenu le monstre sacré que l'on connaît.

Emoni Bates en NBA plus tôt que prévu ?

Mais jouera-t-il seulement un jour pour Michigan State ? Ce dont Tom Izzo, le gourou des Spartans, s'est assuré lundi, c'est que si Emoni Bates joue un jour en NCAA, ce sera pour son université et aucune autre. Sauf que les choses ont un peu changé dans le paysage du basket américain ces derniers mois. La G-League est devenue une option financièrement attrayante pour les meilleurs prospects de high school, séduits par la perspective d'être payés à leur sortie du lycée tout en affrontant des adultes qui les prépareront mieux aux joutes de la NBA. Reste aussi l'option de faire directement le grand saut chez les pros, si la ligue change son règlement un peu plus tôt que prévu.

Emoni Bates est parvenu à être replacé dans la classe de 2021, un an avant la date de fin prévue de son cursus lycéen. Dans un an, il pourra alors, au choix, jouer en G-League, en NCAA ou à l'étranger. Dans l'idéal, EJ Bates, le père d'Emoni, qui gère tout ce qui touche à ses intérêts d'une main de fer, aimerait que son fils soit éligible pour la Draft 2022. A l'heure qu'il est, c'est impossible.

La NBA oblige les joueurs qui se présentent à la Draft  à effectuer un an de compétition une fois sortis du lycée. Sans modification - la fin du one-and-done et l'autorisation pour les lycéens de rejoindre directement la ligue est plutôt prévue pour 2023 - Emoni Bates devra patienter jusqu'en 2023, date à laquelle tout indique qu'il sera drafté en 1ère position, aussi prématuré cela puisse-t-il sembler aujourd'hui.

Ce qu'a montré le garçon d'Ypsilanti dans le Michigan jusqu'ici est suffisamment terrifiant pour verser dans l'optimisme. Sa supériorité physique et technique face aux joueurs de sa catégorie d'âge est ahurissante et on ne l'imaginerait même pas spécialement en difficulté en NCAA aujourd'hui. Son corps a évidemment besoin de s'étoffer, mais Bates a déjà tout ce qu'il faut en magasin pour devenir un grand. Offensivement, c'est extrêmement fluide et propre. Défensivement, il y a matière à travailler pour exceller aussi.

Où que ce soit, il faudra garder un oeil sur ce que fera Emoni Bates dans les années qui viennent. Il est toujours plus sympa de suivre dès leurs premiers pas des joueurs amenés à marquer leur époque.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest