Enes Kanter soutenu par Adam Silver

BasketSessionPar BasketSession Publié

Paria en Turquie, Enes Kanter n'est pas allé à Londres par peur de représailles. Adam Silver a compris la décision du joueur des Knicks.

Enes Kanter n'était pas à Londres jeudi. L'intérieur des New York Knicks n'a comme prévu pas fait le déplacement avec ses coéquipiers, par crainte pour sa vie. L'ancien joueur du Jazz et d'OKC est persuadé que le gouvernement turc est capable de porter atteinte à sa personne s'il quitte le territoire américain et n'a pas voulu prendre de risques. Si les Knicks ont simplement évoqué un "problème de visa" sans trop se mouiller, Adam Silver s'est rangé du côté d'Enes Kanter jeudi en marge du match entre les Knicks et les Wizards, peu après l'annonce de la volonté du chef d'état Recep Tayyip Erdogan d'obtenir l'extradition de son compatriote.

"Il y a rien de plus important à mes yeux que la sécurité de nos joueurs. Nous prenons avec énormément de sérieux les menaces de mort reçues par Enes Kanter, même s'il ne s'agit que de gens sur les réseaux sociaux. Je soutiens Enes et tous les joueurs qui veulent parler des problèmes qui sont importants pour eux. C'est malheureux qu'il n'ait pas pu être à Londres, mais je comprends complètement les raisons qui l'ont poussé à faire ce choix. Il doit composer avec des problèmes graves et on doit on tenir compte".

Enes Kanter était l'invité d'Howard Beck la semaine dernière et on vous recommande vivement ce podcast où il explique sa position, ce que vit sa famille au quotidien en Turquie et la nature des menaces qui pèsent sur lui.

Pour l'histoire du conflit entre Kanter et Erdogan, on vous recommande notre article sur le sujet dans REVERSE à l'époque : "Enes Kanter, une cible dans le dos".