Enes Kanter est devenu un autre homme

La NBA, ça vous change un joueur !

Syra SyllaPar Syra Sylla | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / FAIL
Enes Kanter est devenu un autre homme
Sollicitations médiatiques, évolution de la notoriété sur les réseaux sociaux, rythme d’entraînement, régimes alimentaires, workouts…. Depuis la saison dernière, Enes Kanter a goûté à tout ce qui a trait au statut de NBAer. Un statut qui a complètement changé le joueur turc. Autrefois discret et introverti, Kanter est devenue plus accessible et plus ouvert. Cet été, l’ancien joueur du Fenerbahce, qui a choisi de faire l’impasse sur la sélection nationale et les qualifs de l’Euro (chose que Bogdan Tanjevic a moyennement apprécié), s’est complètement lâché sur Twitter, parlant de tout et de rien à ses quelques 38 000 followers.
« J’ai tweeté une photo de mes abdos parce que j’étais fier du résultat après avoir travaillé dur. Je voulais perdre du poids et être prêt pour ma deuxième saison. C’est marrant. Al Jefferson dit que je suis toujours un rookie à cause du lockout. Il a dit que comme nous n’avions joué que 66 matches, il me restait 16 matches à jouer en tant que rookie », a raconté Kanter dans le Salt Lake City Tribune.
S’il a effectivement effectué sa première année en NBA dans des circonstances particulières liées au lockout (3,5 pts et 4 rbds de moyenne), Kanter va découvrir le training camp et la pré-saison avec le Jazz. L’occasion pour lui de montrer qu’il peut-être le joueur athlétique sur lequel les dirigeants de Utah ont misé.
« Nous voulons voir des progrès. C’est quelqu’un sur qui on doit pouvoir compter. Il pourrait avoir plus de temps de jeu cette saison. Il va devoir s’améliorer », précise le coach du Jazz Tyrone Corbin.
Le message est on ne peut plus clair. Fini les vacances.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest