Enfin logiques, les Knicks refusent de céder leurs premiers tour de draft

Les New York Knicks ne vont pas sacrifier leurs nombreux tours de draft, même en cas de transferts avant d'ici la deadline du 6 février.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Enfin logiques, les Knicks refusent de céder leurs premiers tour de draft

Les New York Knicks sont pressentis pour effectuer des transferts à l'approche de la deadline du 6 février. Mais selon Ian Begley, il est hors de question pour la franchise de sacrifier ses principaux assets. A savoir ses tours de draft. La franchise de la grosse pomme dispose de tous les siens, et cela faisait longtemps que ça n'était pas arrivé, mais aussi deux des Dallas Mavericks obtenus lors du trade de Kristaps Porzingis. Celui de 2021, non protégé, mais aussi de 2023, protégé top-10. Les Knicks ont donc a priori beaucoup d'atouts pour continuer à reconstruire leur jeune équipe.

Et ils ne vont pas les sacrifier juste pour sortir des bas-fonds de la Conférence sans être sûr de pouvoir rejoindre les sommets. Pour une fois, le long terme ne sera pas sacrifié pour une lutte sans grand intérêt pour la huitième place à l'Est.

Ce qui signifie aussi sans doute que New York ne cherchera pas à récupérer Andre Drummond vu que les Pistons réclameraient un premier tour de draft dans l'affaire.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest