Eurojam : Rouen et Boulogne bousculés par Alabama et Temple

Lors de la deuxième journée de l'Eurojam, Boulogne et Rouen ont été bousculés par des équipes de Temple et Alabama plus en forme.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / NCAA
Eurojam : Rouen et Boulogne bousculés par Alabama et Temple
Rouen-Alabama : 76-72 Alors qu'Evreux et Boulogne l'avaient tranquillement emporté ce vendredi, le SPO Rouen a lui eu davantage de mal à se défaire d'une équipe d'Alabama très accrocheuse. Les Normands ont d'ailleurs eu mal à rentrer dans leur match à l'image d'un manque de réussite au tir. Les jeunes Salem Mana et Chrislain Caro ont alors remis Rouen sur les bons rails grâce à une bonne dose de culot pour le premier et une dimension athlétique intéressante pour le second (22-14). Face à la défense agressive mise en place par Levi Randle et ses coéquipiers, les joueurs de Laurent Sciarra ont su trouver les ressources pour contourner l'obstacle grâce à un duo Courby/Corbett très efficace tant au tir primé que près du cercle, de quoi prendre les devants à la pause (38-35). A la reprise, le coup d'accélérateur est venu de Salem Mana qui n'a pas eu peur de prendre ses responsabilités. Cependant, la défense normande dans la raquette a parfois laissé à désirer ce qui a permis à Alabama de refaire son retard (46-44 pour Rouen à la 25e). Dans un match sans temps-mort, les deux équipes se sont alors rendues coup pour coup avec une belle adresse des deux côtés. Cependant, la faiblesse au rebond du SPO donnait alors l'avantage à Levi Randle et ses coéquipiers d'attaquer le money-time avec une légère avance (56-58). Mais la forme de Maxime Courby (15 points), le culot de Salem Mana et l'expérience d'un Gary Florimont ont permis aux Normands de faire la différence pour l'emporter sur le score de 76 à 72. Mais Laurent Sciarra a du déplorer les deux entorses de Philippe Da Silva (cheville droite) et Lamarshall Corbett (cheville gauche) pendant la rencontre. Un résultat qui n'est donc pas 100% positif. Boulogne-Temple : 91-89 (ap) Pour son deuxième match en deux jours, Boulogne a du s'employer pour battre les universitaires de Temple. Il a ainsi fallu une prolongation pour départager les deux équipes (91 à 89). Dès le début les débats entre les deux équipes étaient équilibrés avec un Quenton Decosey très précieux pour Temple. Avec la star de l'équipe Anthony Lee, ils ont porté leur équipe alors qu'en face c'est Mickael Var (qui a été à nouveau élu MVP de la rencontre) qui se chargeait du scoring. Mais c'est grâce à l'adresse au tir primé avec un Angelo Tsagarakis au rendez-vous sur son spot de prédilection (2/2 dans le quart-temps) que le SOMB a viré en tête à l'issue des dix premières minutes. Mais l'agressivité défensive de Temple combinée à une fatigue physique évidente ont eu pour effet côté boulonnais un petit creu. Cependant, Germain Castano pouvait compter sur sa nouvelle recrue Zachary Peacock pour tenir la baraque. Entre tir primé et shoot extérieur, la palette offensive de l'intérieur est on ne peut plus large (41-32 à la mi-temps). Côté Temple, outre le duo Lee/Decosey, on a également pu apercevoir un bon Devontae Watson. Intérieur au physique longiligne mais encore un peu frêle, celui qui portait un masque en raison d'un mauvais coup reçu lors de la rencontre face à Evreux a montré qu'il avait un potentiel indéniable. Mais encore un peu naif lui comme ses coéquipiers ont accumulé les fautes par la faute d'un duo Var/Peacock déjà très bien rodé. Il reste que les deux équipes ont assuré le spectacle jusqu'au bout, aucune des deux ne voulant lâcher (81-81 à la fin du temps règlementaire). En prolongation, il aura fallu un SOMB sérieux appliqué pour l'emporter et valider un week-end prometteur alors que l'équipe nordiste n'affiche pas encore complet. Les stats : Var (30), Tsagarakis (14), Mbida (12) , Peacock (21)
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest