Finales NBA : Les Spurs dégomment le Heat et mènent 2-1

Les San Antonio Spurs ont donné une leçon au Miami Heat cette nuit grace notamment au trio Neal-Green-Leonard. Voici toutes les news, vidéos et l'ensemble de nos analyses sur ce Game 3.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Finales NBA : Les Spurs dégomment le Heat et mènent 2-1

Le recap

San Antonio Spurs 113-77 Miami Heat 5:43 à jouer dans le dernier quart-temps. Danny Green et Gary Neal quittent le terrain côte à côte. C'est une forme d'hommage que leur rend là Gregg Popovich, après le match surréaliste réussi par les deux compères habitués aux tâches ingrâtes derrière leur trio de stars. Cette nuit, lors du game 3 des Finales NBA, les stars, c'étaient eux. Avec 27 et 24 pts, Green et Neal ont plus qu'activement participé au désossage en règle (113-77) du Heat, étouffé et ridiculisé à l'AT&T Center. Contrairement au match 2, où Miami n'avait créé un gros écart qu'en fin de match, les Texans peuvent se vanter d'avoir mené et contrôlé cette partie de A à Z. Tout ou presque a fonctionné à merveille pour les gars de Pop', lequel n'a même pas eu à puiser dans les réserves de son Big Three, puisque Tim Duncan (12 pts, 14 rbds), Tony Parker (6 pts, 8 pds, touché aux ischios) et Manu Ginobili (7 pts, 6 pds) ont tous les trois joué moins de 30 min. C'est en fait ce que la presse US appellera sans doute le "Little Big Three" désormais qui a provoqué la chute des champions en titre dans ce match.
« Ces gars qui élèvent leur niveau de jeu à ce moment là c’était énorme pour nous. Nous en avons parlé avant le début de la série, nous avons parlé de la manière dont nous pouvions permettre aux gars d’élever leur niveau de jeu et de bien jouer dans certains matches. Nous n’attendions pas ce genre de performances de la part de ces joueurs mais ils ont été excellents », a confié Tim Duncan après la rencontre.
[caption id="attachment_116768" align="alignright" width="400"] Gary Neal, le shooteur surprise du Game 3.[/caption] Effrontés et sidérants à trois points (13/19 en cumulé), Danny Green et Gary Neal ont reçu le concours d'un autre drôle d'animal, époustouflant en défense et dans son activité globale : Kawhi Leonard (14 pts, 12 rbds, 4 stls). Si Mike Miller et son bras bionique (5/5 à 3-pts) ont longtemps permis à Miami de rester à distance acceptable, les autres stars floridiennes ont été complètement éclipsées par les soutiers de San Antonio. Le cas LeBron James (15 pts, 11 rbds, 5 pds) devrait encore faire parler dans les jours qui vont précéder le game 4. Le Chosen One est longtemps resté bloqué à 4 pts avec un pourcentage bien vilain, avant de relever le museau en fin de 3e QT et sauver (un peu) son bilan. Mais au plus fort de la domination texane, le MVP de la saison n'a pas réussi à tirer ses coéquipiers vers le haut, idem pour Wade et Bosh bien entendu...
« Je dois être meilleur, c’est aussi simple que ça. Je prends l’entière responsabilité de cette défaite. Mes coéquipiers ont fait du bon boulot et je n’ai pas fait le mien », déclarait LeBron James après le match.
Tout au long de ce game 3 des Finales NBA, les Floridiens ont paru empruntés, en manque de jus et incapables de bien faire circuler la balle. Tout le contraire de leurs adversaires, qui ont frappé fort en infligeant à Miami la plus grosse défaite de son histoire en playoffs...

Le puni : Boris Diaw

Soit Babac est blessé, soit il a fait quelque chose pour contrarier Gregg Popovich. Le Français est le seul joueur du roster actif des Spurs à ne pas être entré en jeu durant ce match. Pas même pendant le garbage time. Dur...

Tony Parker blessé !

Tony Parker s’est blessé aux ischio-jambiers en début de troisième quart-temps. Il est très incertain pour le prochain match. Très gros point noir d’une soirée de rêve pour les San Antonio Spurs vainqueurs 113 à 77 du Miami Heat dans le match 3 des finales NBA, Tony Parker a ressenti une douleur aux ischio-jambiers en début de troisième quart-temps. Lire la suite

Les vidéos

[dailymotion hd="1"]http://www.dailymotion.com/video/x10tduc[/dailymotion]

Voir aussi :

Le boxscore

MIAMI HEAT (66-16)
FIELD GOALSREBOUNDS
POS MIN FGM-A 3PM-A FTM-A +/- OFF DEF TOT AST PF ST TO BS BA PTS
L. James F 39:07 7-21 1-5 0-0 -32 1 10 11 5 0 2 2 0 1 15
U. Haslem F 10:29 0-2 0-0 0-0 -13 2 1 3 0 2 0 0 1 1 0
C. Bosh C-F 31:51 4-10 0-1 4-6 -21 2 8 10 4 2 1 1 3 0 12
D. Wade G 33:56 7-15 0-0 2-2 -29 0 0 0 5 0 4 2 1 0 16
M. Chalmers G 20:03 0-5 0-1 0-0 -19 1 1 2 1 4 0 4 0 1 0
M. Miller 22:09 5-5 5-5 0-0 -3 0 0 0 0 1 0 0 0 0 15
C. Andersen 10:56 1-1 0-0 0-0 -9 0 0 0 0 2 0 1 1 0 2
N. Cole 26:45 3-8 1-2 1-2 -13 0 1 1 3 3 2 3 1 1 8
R. Allen 19:10 2-2 0-0 0-0 -21 1 1 2 2 3 0 2 0 0 4
S. Battier 08:25 0-2 0-2 0-0 -5 0 3 3 0 2 0 0 0 0 0
J. Jones 05:43 1-2 1-2 0-0 -5 0 1 1 0 1 0 1 1 0 3
J. Anthony 05:43 1-1 0-0 0-0 -5 2 1 3 0 1 0 0 0 0 2
R. Lewis 05:43 0-2 0-0 0-0 -5 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0
Totals 240 31-76 8-18 7-10 9 27 36 21 21 9 16 8 4 77
40.8% 44.4% 70.0% TEAM REBS: 4 TOTAL TO: 16
SAN ANTONIO SPURS (58-24)
FIELD GOALSREBOUNDS
POS MIN FGM-A 3PM-A FTM-A +/- OFF DEF TOT AST PF ST TO BS BA PTS
K. Leonard F-G 29:29 6-10 2-3 0-0 +29 3 9 12 2 2 4 1 0 0 14
T. Duncan F 28:59 5-11 0-0 2-4 +18 7 7 14 1 2 0 4 2 1 12
T. Splitter C 23:49 3-7 0-0 2-2 +26 4 1 5 1 2 2 0 0 2 8
D. Green G-F 30:44 9-15 7-9 2-2 +23 3 1 4 0 1 2 0 2 2 27
T. Parker G 27:28 2-5 1-1 1-3 +27 0 2 2 8 2 0 2 0 0 6
M. Ginobili 23:24 3-7 0-4 1-2 +6 0 2 2 6 2 0 2 0 0 7
M. Bonner 12:16 0-3 0-2 2-2 +1 0 2 2 1 1 0 0 0 0 2
C. Joseph 20:32 1-4 0-1 0-1 +9 1 1 2 4 0 2 3 0 2 2
G. Neal 25:14 9-17 6-10 0-0 +21 0 4 4 3 0 0 0 0 1 24
T. McGrady 06:39 0-2 0-1 0-0 +10 0 2 2 3 0 0 0 0 0 0
P. Mills 05:43 1-2 0-1 0-0 +5 0 1 1 0 0 0 0 0 0 2
D. Blair 05:43 4-5 0-0 1-3 +5 1 1 2 0 1 0 0 0 0 9
B. Diaw DNP - COACH'S DECISION
Totals 240 43-88 16-32 11-19 19 33 52 29 13 10 12 4 8 113
48.9% 50.0% 57.9% TEAM REBS: 9 TOTAL TO: 13

LeBron James : « Je dois être meilleur »

LeBron James est passé à côté de son match dans le game 3 des finales NBA face aux Spurs. Le Miami Heat a besoin qu’il retrouve son impact au scoring. Mais où est passé LeBron James ? C’est la question que se pose Greg Cote du Miami Herald et certainement la plupart des fans du Heat, ce matin. Incapable de mettre un shoot à mi-distance en dehors d’un petit coup de chaud en troisième quart-temps... Lire la suite

Green - Leonard - Neal : Le little Big Three a fait la différence

Danny Green, Gary Neal et Kawhi Leonard ont sorti un très gros match lors de la victoire écrasante des San Antonio Spurs sur le Miami Heat dans le match 3. On l’évoquait déjà hier et après le match 2, au-delà des Big Three des deux équipes, il est fort probable que ce soit le supporting cast de chaque team qui ait les clés en main pour faire la différence dans cette finale NBA opposant le Miami Heat au San Antonio Spurs. Lire la suite

Erik Spoelstra n’a pas reconnu ses joueurs

Le Miami Heat a subi une correction la nuit dernière. Erik Spoelstra n’avait pas d’explication tactique, ses joueurs n’étaient tout simplement pas au niveau. « Nous avons eu ce que nous méritions ce soir » : Erik Spoelstra n’avait pas d’explication sur la défaite du Miami Heat. Il n’a cessé de répéter cette phrase à plusieurs reprises. Lire la suite

Danny Green : « LeBron James n’évolue pas à son niveau habituel »

Selon Danny Green, LeBron James est loin de son meilleur niveau. Le King « se stoppe tout seul », d’après l’ailier des San Antonio Spurs. LeBron James pouvait rentrer au vestiaire la tête basse. Peu avant la fin de la première période, la grande carcasse de muscles du meilleur joueur de la ligue était enfin libérée du double marquage des San Antonio Spurs. Lire la suite 

Altruisme et confiance, les clés de la victoire des Spurs

Les San Antonio Spurs ont une nouvelle fois livré un récital offensif porté par les valeurs du collectif et du sacrifice de chaque joueur pour le groupe. On radote sans doute un petit peu, mais les San Antonio Spurs sont une équipe à part dans le paysage NBA voire dans le monde sportif professionnel en forçant un petit peu le trait. Lire la suite

Record à 3-pts pour les Spurs

Les San Antonio Spurs ont inscrit pas moins de 16 paniers à 3-points dans la victoire écrasante face au Miami Heat dans le Game 3 des finales NBA. On prend les mêmes et on recommence mais on inverse tout. Après le Game 2 où le Miami Heat avait fait preuve d’une adresse insolente à longue distance... Lire la suite

Gregg Popovich refuse de donner les secrets de sa défense sur LeBron James

Gregg Popovich a gentiment envoyé balader Doris Burke lors d’une interview pendant le match cette nuit. Le coach texan peut vite devenir le cauchemar des journalistes quand il s’agit de répondre à quelques questions pendant le match. Lire la suite    

Le live quart-temps par quart-temps

 

1er Quart-Temps: Avantage San Antonio (24-20)

- Les Spurs sont bien entrés dans le match ! Les Texans dictent leur tempo avec Leonard en vedette (déjà 5 pts) alors que Miami vendange beaucoup. Chris Bosh n'a pas les yeux en face des trous (déjà 0/4) et LeBron joue plus les meneurs de jeu que les scoreurs. +7 pour SA après 5 minutes de jeu (11-4). - Mike Miller et Manu Ginobili signent leur entrée avec des actions bien dans leur veine, un 3 pts pour le Floridien, un drive saignant pour l'Argentin. San Antonio a un coup de pompe et se met à faire un peu n'importe quoi. Pop' est dingue sur son banc et pose un temps mort (15-12). - Le jeu se durcit grâce (à cause ?) de l'entrée du Birdman et de l'envie d'en découdre des deux équipes. LeBron distribue des caviars, Gary Neal artille, les Spurs n'ont qu'un petit avantage à la fin de ce 1er quart-temps pas vilain du tout (24-20).  

2e Quart-Temps: Le show Gary Neal (50-44)

- Miami continue d'être maladroit, même LeBron dans des positions où il excelle habituellement. Gary Neal a de la place pour allumer et ne s'en prive pas. Le Heat manque de pêche, pas pratique quand on a ce style de jeu (27-20). - Matt Bonner vendange deux énormes shoots ouverts et rate le break. Evidemment, le Heat en profite pour recoller grâce à Norris Cole dans le corner (28-26). Mais sans James, ça circule moins bien chez les Floridiens et le 3 pts de Danny Green oblige Spoelstra à infliger aux spectacteurs la vue des sublimes cheerleaders de SA. (32-26) à 6 minutes de la pause. - La relation TP-Duncan permet aux Spurs de faire la course en tête, Timmy est bien plus inspiré que dimanche. Miami souffre dans la raquette et la fluidité du jeu texan est impressionnante. Petit écart réussi par SA (40-30) alors que LeBron James a marqué autant de points (2) que Matt Bonner jusqu'ici... Comme tout à l'heure en sortie de temps mort, San Antonio paume des ballons improbables et laisse le Heat revenir à 1 pt grâce au bras bionique de Mike Miller (3/3 à 3 pts) (44-42). DERNIERES SECONDES DE FOLIE ! TP cale un 3 pts dans le corner en fin de possession, LeBron foire sa passe dans la foulée et Gary Neal rentre encore un shoot extèr au buzzer ! +6 pour les Spurs à la mi-temps ! (50-44). Stats: Gary Neal (14 pts à 5/10), TP (6 pts, 7 pds) - Dwyane Wade (12 pts, 5 pds),  Mike Miller (9 pts)  

3e Quart-Temps: LeBron et le Heat se noient (78-63)

- DANNY GREEN ! L'arrière des Spurs donne 11 pts d'avance from downtown. Derrière, Duncan scotche Chalmers et lance le même Green en transition qui se fait découper par Haslem. Les deux lancers sont dedans. L'intensité est texane et Miami est à la masse ! (59-46). - MIKE "KILLER" MILLER ! Sans lui (5/5 à 3 pts !), le Heat serait peut-être à -20. L'ancien meilleur 6e homme de la ligue est en rythme et sauve une maison clairement en péril. LeBron est à 2/9 et a l'air aussi peu inspiré que lors des 3 premiers quarts-temps du game 2 et D-Wade et Bosh sont à peine visibles... (62-52), à 6 min de la fin du QT. - EL MANUUUU pour le dunk en transition après une splendide défense de Leonard qui  ! Le Heat se noie, ne prend pas un foutu rebond et est clairement battu à la baston. Keu-waï se lâche à son tour derrière l'arc, ça sent la rouste ! (69-52)LeBron est complètement hors-sujet et commence à forcer (2/13) et à paumer des ballons invraisemblables. La baballe circule à merveille chez des Spurs en confiance et Neal continue d'être bouillant même de près (18 pts). Même Cory Joseph se la donne. (75-57). - FIN DE QUART-TEMPS DINGUE, ENCORE ! LeBron se réveille enfin et met 9 pts de suite ! Les Spurs perdent un peu les pédales mais Splitter n'est pas attaqué et dunke à 0.1 sec du buzzer. Popovich va grogner quand même, c'est évident (78-63).  

4e Quart-Temps: Le Little Big Three provoque un garbage time (113-77)

- GARY NEAL N'A PAS LE TEMPS DE BLAGUER ! Un 3 pts de bien loin, un jumper, le mec est in-jouable (24 pts !) et Miami reprend un éclat alors que TP n'a pas joué depuis un bail. Petit problème médical apparemment (86-63). Les Spurs font même le spectacle avec un contre conclu par un gros dunk de Leonard. - Green est jaloux de Neal et plante DEUX TROIS POINTS DE SUITE ! Une dinguerie... Duncan, TP et Ginobili sont écroulés de rire sur le banc. Temps mort pris par Pop' après un 6-0 du Heat. Une pause qui ne change rien pour l'ancien banni des Cavs, désormais à 27 pts comme Neal à 7 min de la fin (97-71). - Les Spurs ressortent T-Mac du placard et le coquin lâche un caviar pour Splitter. HU-MI-LIA-TION et garbage time ! Les benchers gambadent 5 minutes avec un DeJuan Blair remonté comme une pendule et les arbitres renvoient tout le monde à la douche. 2-1 pour les Spurs après cette fessée assez inattendue (113-77).
Afficher les commentaires (152)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest