Flip Saunders : « Les fans ne pardonneront pas Kevin Love »

A l'occasion du premier affrontement entre les Minnesota Timberwolves et les Cleveland Cavaliers depuis ce fameux trade, Flip Saunders est revenu sur le départ de Kevin Love.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Flip Saunders : « Les fans ne pardonneront pas Kevin Love »
Le feuilleton Kevin Love est terminé depuis plusieurs semaines, mais il a tout de même laissé des traces notamment aux Minnesota Timberwolves. Après 6 ans de frustration, l'ailier-fort a fait tout ce qui était en son pouvoir pour partir et il a réussi à faire plier sa direction à un an de la fin de son contrat. Même si Flip Saunders, coach/président des Wolves, explique qu'il ne garde aucune rancœur de cette histoire, on sent que ce premier match entre les Minnesota Timberwolves et les Cleveland Cavaliers la nuit prochaine aura une saveur particulière pour lui. En attendant, Flip Saunders pense que les supporteurs de la franchise ne sont pas prêts de pardonner Kevin Love :
"Les gens de Minnesota sont plutôt loyaux. Quand vous tournez le dos à Minnesota, ils ne vous pardonnent pas. Donc je pense que les gens l'appréciaient quand il était là. Mais quand vous quittez l'équipe de la façon dont il l'a fait, en sachant la mentalité des fans de Minnesota, ils ne lui pardonneront pas", a expliqué Flip Saunders à ESPN.
Pourtant, on ne peut pas dire que les supporteurs des Wolves ont été particulièrement virulents lors de son départ, il faudra attendre le déplacement des Cavs à Minnesota pour réellement le savoir. Dans cet entretien, Flip Saunders confie qu'il pense que Kevin Love avait pris sa décision dès que la direction lui a refusé son contrat de 5 ans en 2012 et qu'il ne pouvait rien faire pour le retenir. À l'heure des premières retrouvailles, il se refuse à faire un bilan :
"C'est difficile de juger le trade maintenant, car je pense que nos jeunes joueurs seront bien plus forts quand nos autres gars vont revenir."
Avec un bilan de 5 victoires pour 21 défaites, les Wolves se morfondent à la dernière position de la conférence Ouest, mais il faut avouer que les blessures n'ont pas épargné la franchise (Nikola Pekovic, Ricky Rubio, Kevin Martin). Avec les éléments reçus, Andrew Wiggins & Anthony Bennett, via le trade de Kevin Love, il faudra patienter quelques saisons avant de pouvoir réellement juger cet échange. Mais en attendant, on fait confiance aux Wolves pour avoir une petite motivation supplémentaire cette nuit face à leur ancien franchise player.
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest