Flip Saunders « Nous pouvons être une équipe qui fait très peur »

Le GM des Timberwolves s'est montré satisfait de son recrutement estivale. Tous les voyants sont aux vers à Minny pour la saison prochaine.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Flip Saunders « Nous pouvons être une équipe qui fait très peur »
Kevin Martin , Corey Brewer, Shabbaz Muhammad, Gorgui Dieng, Ronny Turiaf ont rejoint les Timberwolves cet été, Chase Budinger a été resigné, Nikola Pekovic devrait suivre. Un recrutement made in Flip Saunders qui satisfait pleinement le GM de la franchise du Minnesota.
"Je suis vraiment très enthousiasmé par ce que nous avons. Je ne veut pas fixer des attentes pour nous pour la simple et bonne raison que je ne veux pas fixer ces attentes trop bas. Je pense vraiment que si nous restons en bonne santé et avec la façon de coacher de Rick Adelman et son système, nous pouvons être une équipe qui fait très peur."
Du côté des médias locaux, l'optimisme est aussi de mise pour ce recrutement qualifié "d'historique". Pour Jim Souhan du Star Tibune, le banc des Wolves cette saison aurait pu battre le cinq de départ de quelques équipes NBA, sur les dernières années. Flip Saunders n’hésite pas à se comparer aux top teams à l'Ouest.
"Je pense qu'on peut tenir la comparaison. Nous avons un peu de tout. Vous allez devoir nous observer un peu plus pour en être sûrs, mais nous pourrions bien être aussi flexibles que n'importe quelle équipe de la conférence.   Nous avons la possibilité de jouer grand, de jouer petit, de faire plein de changements. Peu d'équipes peuvent mettre Kevin Love en pivot et l'associer à Chase Budinger. Ou encore de jouer avec Shved et Martin avec Rubio. Avec ce cinq, vous avez quatre gars qui sont capables de shooter à 3-points sur le terrain en même temps", explique-t-il.   "Nous avons aussi la possibilité de jouer grand avec Perk, Love et Budinger. On peut mettre une équipe sur le terrain avec une moyenne de taille de 2m03. Pour être compétitif, c'est important de se concentrer sur vos capacités au rebond et ça ne sera pas un problème pour nous. Vous vous inquiétez pour votre défense avec les problèmes de taille, nous n'aurons pas de problèmes là-dessus. Et nous savons que nous avons aussi des gars capables de sortir vite et de courir."
On aurait presque l'impression d'avoir déjà entendu ça du côté de Minnesota l'année dernière. Mais peut-être que la saison 2013-14 sera la bonne pour les Wolves, si les leaders de l'équipes parviennent à rester en bonne santé.
Afficher les commentaires (23)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest