Même les flocages partent en vrille chez les Lakers

Il n'aura suffit que d'un maillot pour avertir Vander Blue, qui vient de rejoindre les Lakers pour la fin de saison, de la galère dans laquelle il s'est engagé.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Même les flocages partent en vrille chez les Lakers
Des résultats médiocres. Une infirmerie pleine. Et des flocages quelque peu négligés. Voici le quotidien des Los Angeles Lakers, que Vander Blue, qui évoluait auparavant chez les Los Angeles D-Fenders, découvre depuis qu'il a rejoint les rangs des hommes de Byron Scott. La franchise californienne semble avoir été prise de court par son arrivée. Et a donc rajouté comme elle a pu en 1 à côté d'un 2 pour qu'il puisse avoir son numéro 12 dans le dos. Le jeune homme de 22 ans avait sûrement rêvé mieux pour les deux seules rencontres pour lesquelles les Lakers l'ont engagé. [html] [/html]
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest