117 CHA
119 MEM
112 ORL
97 PHI
140 BOS
133 WAS
102 HOU
93 LAC
129 MIN
114 SAS
120 LAL
94 GSW
106 POR
114 TOR

Ces franchises qui devraient tenter le pari Rodney Stuckey

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté Publié

Rodney Stuckey a été libéré par les Indiana Pacers cet été. En quête d’un nouveau challenge, il pourrait encore rebondir en NBA.

Rodney Stuckey est dans une impasse actuellement. Il sort d’une saison très décevante aux Indiana Pacers. Avec le plus petit temps de jeu en moyenne de sa carrière (17,8 minutes), il a logiquement été laissé libre par la franchise.

Désormais, l’arrière doit trouver un nouveau challenge pour se relancer. À 31 ans, malgré une récente baisse de régime, il reste un joueur de complément correct qui pourrait rendre des services dans plusieurs équipes.

Charlotte Hornets

La franchise de Michael Jordan dispose certes d’un backcourt de qualité avec toujours Kemba Walker et Nicolas Batum. Le jeune rookie Malik Monk devrait apporter des minutes intéressantes mais davantage au poste d’arrière. Même s’il n’est pas un pur meneur organisateur, Stuckey pourrait apporter un certain impact en sortie de banc et épauler l’ex de Kentucky. Rappelons que Charlotte a dû composer la saison dernière avec Ramon Sessions, l’un des pires meneurs de la ligue au niveau du déchet dans le jeu.

Los Angeles Lakers

Rien à voir avec le sportif. Plutôt que de concurrencer Lonzo Ball sur le terrain, Stuckey va le faire en dehors. Il se remet avec Cassandra Ferguson, ex-femme et ancienne participante du Bachelor. Il crée lui aussi sa propre télé-réalité, le clash éclate alors avec la famille Ball. Celui qui fera le plus d’audience démarrera dans le cinq de départ.

New York Knicks

Jeff Hornacek dispose d’un effectif en total reconstruction. S’il ne récupère pas un arrière dans le futur trade de Carmelo Anthony, il pourrait être tenté par le profil de Rodney Stuckey. Derrière le backcourt Ntilikina-Lee, en supposant qu’Hardaway Jr passe du temps à l’aile, Stuckey aurait totalement sa place en porteur de la balle avec le banc. Déjà, il est normalement meilleur que Ramon Sessions. Surtout, il est temps que le sosie officiel de 50 Cent revienne à New York pour faire un feat avec l’original.

Cleveland Cavaliers

José Calderon ? 35 ans. Kyle Korver ? 36 ans. En ajoutant Rodney Stuckey, Cleveland pourrait offrir un combiné de 102 ans pour entourer Isaiah Thomas. L’expérience avant tout, même en pré-retraite. Il ne manquerait plus que les Cavs signent un agent libre n’étant pas trentenaire, quelle folie ce serait..

Toronto Raptors

Juste pour que Drake arrête enfin de le saouler.

Milwaukee Bucks

Ce serait peut-être la meilleure destination possible pour lui. Cela fait plusieurs saisons maintenant que les Bucks cherchent ce combo guard en sortie de banc. OJ Mayo, Jerryd Bayless, Jason Terry etc.. Ils ont tous été testés. Plutôt que de resigner Jet Terry (ce qu’elle s’apprête à faire), la franchise du Wisconsin devrait plutôt se pencher sur le profil de Stuckey.

New Orleans Pelicans

Comme ça, Alvin Gentry l’aligne aux côtés de Rondo, Holiday, Cousins, Davis et supprime donc le poste d’ailier. Elle est là, la fameuse révolution que le coach avait promis.