Indiana Pacers : Frank Vogel et le temps-mort qui tue…

Les Indiana Pacers étaient plutôt bien engagés dans le match 2 cette nuit... jusqu'à ce fameux temps mort de Frank Vogel. La suite ? un 30-2 pour les Knicks.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Indiana Pacers : Frank Vogel et le temps-mort qui tue…
Plantons le décors. Les Indiana Pacers mènent au score, 64-62, suite à un nouveau manqué de Carmelo Anthony (7/17 à ce moment de la rencontre). Il reste trois minutes à jouer dans le troisième QT. Histoire de faire souffler ses cadres, Frank Vogel prend un temps-mort et ramène Roy Hibbert (4 blocks !) sur le banc. Jeff Pendergraph, 12 centimètres et des qualités défensives en moins, entre sur le parquet. Les minutes suivant le temps-morts seront mortelles pour les Indiana Pacers. En manque de rythme, Pendergraph se fait crucifier par un Carmelo Anthony libéré de la pression des molosses d'en face. Melo plante cinq points consécutifs et David West, abandonné par son compère de la raquette ne peut que constater le décès de la défense. Le pauvre Jeff plombera encore plus les siens sur l'action offensive qui suit en faisant faute... Roy Hibbert retrouvera sur le terrain afin de ranimer les siens mais il est déjà trop tard, les Indiana Pacers sont bons pour la morgue. Asphyxié, inanimé, le jeu des visiteurs se résume alors à un enchaînement de briques. Pendant plus de 12 minutes, les joueurs de Frank Vogel ne rentreront pas un tir.
"On a juste calé", explique David West.
Et dans le même laps de temps suivant la demande de Frank Vogel, les Knicks ont pris feu, passant un 30-2 assassin... Evidemment, le coach des Indiana Pacers n'est pas à blâmer, il était très difficile de prévoir un tel réveil de Big Apple, d'autant plus que quoi qu'il arrive le match aurait été arrêté par les "temps-morts télévisions".
"D'habitude, j'utilise ce genre de temps-mort pour mettre quelque chose en place lorsque nous avons la balle", s'est expliqué Frank Vogel.
Finalement, il faudra retenir l'impact de la présence de Roy Hibbert sur le parquet pour les Pacers et les conséquences de son absence sur le jeu de Carmelo Anthony, bien plus efficace... Via NBA.COM
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest