119 ORL
98 PHI
115 MEM
103 OKC
125 UTA
92 PHO
148 POR
144 BKN

Bonne affaire, mauvais deal ? Les notes de toutes les signatures !

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Un petit zoom sur les bons et les mauvais coups réalisés par les franchises NBA lors du premier weekend de la Free Agency.

Plusieurs signatures ont déjà été enregistrées lors des deux premiers jours de la Free Agency. Même si l’argent coule à flot, il semble que les franchises ont tout de même retenu la leçon de l’an dernier : elles ne balancent plus des sommes à huit chiffres dans tous les sens dès les premières heures du marché. Il y a tout de même eu des belles opérations et des choix qui nous ont titillés. Nous avons donc essayé d’analyser chaque signature avec une note. La note (en lettre, A étant la meilleure, F la moins bonne) prend en compte le talent du joueur signé mais aussi son éventuelle complémentarité avec le reste de l’effectif. La somme dépensée joue aussi sur l’évaluation globale de la signature.

Free Agency : Quels sont les bons et les mauvais deals ?

Stephen Curry, 201 millions sur cinq ans aux Warriors : A+

L’un des quatre meilleurs joueurs de la planète qui prolonge, c’est forcément une excellente affaire même s’il n’y avait aucun suspense.

Kyle Lowry, 100 millions sur trois ans aux Raptors : A

Le meneur All-Star a montré ses limites en playoffs et les Raptors n’ont maintenant plus aucune marge de manœuvre financière. Mais il fallait le prolonger pour rester compétitif. Surtout que l’Est est désormais un boulevard vers le second tour, ce qui semble de toute façon être l’objectif avoué des Canadiens depuis trois ans. Ironie mis à part, les dirigeants ont tout de même fait le bon choix en n’offrant que trois ans au maximum au meneur de 31 ans.

Jeff Teague, 57 millions sur trois ans aux Wolves : B-

Les dirigeants des Timberwolves se sont peut-être un peu précipités dès l’ouverture du marché. Teague est évidemment un bon joueur. Mais il a besoin de la balle pour s’illustrer. Tout comme Jimmy Butler. Tout comme Andrew Wiggins. Ce sont-là trois slashers qui vont devoir apprendre à jouer ensemble. Ils ne sont pas extrêmement maladroits de loin mais aucun d’entre eux n’est considéré comme une gâchette. La défense adverse va donc blinder la raquette… surtout que Tom Thibodeau s’entête à jouer avec deux intérieurs de formation. Vive le spacing.

Shaun Livingston, 24 millions sur trois ans aux Warriors : B

Le meneur remplaçant est un membre clé du banc des Warriors. La franchise a réussi à le prolonger pour 24 millions sur trois ans. Il pouvait sans doute toucher plus ailleurs. C’est donc évidemment une belle opération.

Patty Mills, 50 millions sur quatre ans aux Spurs : B

L’Australien était convoité et San Antonio fait le bon choix en conservant son joker. Il sera d’autant plus important en l’absence de Tony Parker.

Michael Carter-Williams, 2,7 millions sur un an aux Hornets : D+

La signature ne va pas révolutionner la ligue mais les Hornets ont trouvé là un back-up pas cher et encore assez jeune pour Kemba Walker.

José Calderon, 2,3 millions sur un an aux Cavaliers : D-

Les Cavaliers ont remplacé un meneur vieux, usé et fatigué (Deron Williams) par un meneur encore plus vieux, tout aussi usé et fatigué (José Calderon).

J.J. Redick, 23 millions sur un an aux Sixers : B+

Philadelphie ajoute là le parfait complément à Markelle Fultz, Ben Simmons et Joel Embiid. Sur mais aussi en dehors du terrain, où Redick pourra jouer les mentors des jeunes stars des Sixers. Un joli coup qui n’aura pas d’impact financier au-delà de la saison prochaine.

J.J. Redick

Joe Ingles, 52 millions sur quatre ans au Jazz : B

Un joueur intéressant. Un ami proche de Gordon Hayward, ce qui peut éventuellement faciliter sa resignature à Salt Lake City. Dans le cas contraire, le Jazz a conservé un joueur clé de sa rotation sans payer plus de 13 millions annuels.

Justin Holiday, 9 millions sur deux ans aux Bulls : C

Une signature intéressante vu le prix. Le frère de Jrue Holiday peut jouer et il a un potentiel de « 3 and D » intrigant.

Langston Galloway, 21 millions sur trois ans aux Pistons : D

Difficile de comprendre ce move qui peut handicaper Detroit dans sa quête de conserver Kentavious Caldwell-Pope. A moins que les Pistons assument le fait de vouloir laisser filer leur jeune arrière.

Ben McLemore, 11 millions sur deux ans aux Grizzlies : D+

Les Grizzlies ne prennent pas trop de risque financièrement et ils récupèrent là un joueur encore considéré comme un crack à l’université.

Andre Iguodala, 48 millions sur trois ans aux Warriors : B

Le montant va peut-être piquer, surtout sur la dernière année. Iguodala a dû jongler avec des pépins de santé lors de la saison précédente. Mais il était essentiel pour Golden State de le conserver et c’est donc logiquement que les dirigeants ont mis le prix. Le groupe peut maintenant partir à la chasse au doublé.

Kyle Korver, 22 millions sur trois ans aux Cavaliers : C-

C’est toujours sympa d’entourer LeBron James de shooteurs. Mais à quoi servira donc ce deal si le King se barre ? Surtout, Korver va fêter ses 37 balais l’an prochain. Il est bientôt cuit.

P.J. Tucker, 32 millions sur quatre ans aux Rockets : C

Heureusement que la dernière année du contrat n’est que partiellement garantie. L’ailier va apporter sa hargne et sa défense. Deux attributs toujours nécessaires pour une équipe coachée par Mike D’Antoni.

Tony Snell, 46 millions sur quatre ans aux Bucks : C+

Personne ne s’en est rendu compte mais Tony Snell a fait une bonne saison l’an dernier. Il a le profil pour s’intégrer au projet des Bucks. Du coup, 12 millions annuels semblent raisonnables vu son âge et son rendement.

Paul Millsap, 90 millions sur trois ans aux Nuggets : A+

Le complément idéal pour Nikola Jokic. Deux excellents passeurs, deux shooteurs corrects pour leur taille… et deux excellents joueurs, tout simplement. Les Nuggets ne seront pas candidats au titre mais ils sont à nouveau en mesure de jouer les trouble-fêtes à l’Ouest. Ils vont pratiquer du beau basket et ils vont emmerder un paquet de contenders. Le contrat max sur trois ans adoucit la pilule du salaire.

PS : La note initiale était un A. Nous avons changé en A+ après avoir lu que la troisième année du deal était une 'team option' pour les Nuggets. 

Paul Millsap Atlanta Hawks

Taj Gibson, 28 millions sur deux ans aux Wolves : C+

C’est vraiment cher payé pour un joueur de banc qui ne shoote pas. Mais Gibson est l’un des chouchous de Thibodeau. C’est un battant. Les Wolves sont certains d’avoir une âme. C’est déjà pas mal.

David West, 2,3 millions sur un an aux Warriors : D+

Pas grand-chose à signaler si ce n’est que Golden State conserve un vétéran déterminé qui connaît déjà tous les systèmes.

Nene, 11 millions sur trois ans aux Rockets : B

Pour le prix, c’est un bon deal. Houston ajoute de la profondeur à son effectif.

Cristiano Felicio : 32 millions sur quatre ans aux Bulls : C-

Le Brésilien est intéressant mais le prix est peut-être un peu trop élevé tout de même.