Scott Brooks : « Miami nous a senti défendre en seconde mi-temps »

Joueurs et coaches ont réagi à chaud à cette victoire du Thunder dans le game 1.

Alexis BoisselPar Alexis Boissel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Scott Brooks : « Miami nous a senti défendre en seconde mi-temps »
A l’issue de cette rencontre conclue par la victoire d’OKC face à Miami, joueurs et coaches s’accordent à dire que la clé du match a été la défense. Et si le Heat a clairement remporté cette bataille en première mi-temps, les joueurs d’Oklahoma ont su renverser la vapeur après la pause, avec notamment un Thabo Sefolosha en mode pitbull sur LBJ.
 «En première mi-temps, nous défendions mais nous ne défendions pas vraiment, ils ne nous ont pas vraiment senti défendre. Et ils ont d’abord mis LeBron sur Kendrick Perkins en défense, il a donc fallu nous adapter. Ça nous a probablement pris un quart-temps et demi mais je pense qu’on a fini par y arriver à la fin du deuxième quart-temps » explique le coach du Thunder Scott Brooks.
Kevin Durant a lui aussi son explication sur le début de match raté par le Thunder :
« Je suppose que le fait d’être en finale nous a rendu un peu nerveux au début. Ca a pris un peu de temps pour qu’on se libère de ce trac. »
Special K rend aussi hommage à la puissance offensive du Heat en début de match :
« Bon, ces gars, ils sont arrivés « on fire ». Ils passaient bien la balle, rentraient des gros shoots. Nous, on voulait juste rester dans le match. Les matches sont longs et à chaque fois, notre entraineur nous dit juste de jouer plus dur, et c’est ce que nous avons fait. »
Scott Brooks a donc demandé à ses gars de vraiment rentrer dans le match pour inverser la tendance :
« Miami nous a senti défendre en seconde mi-temps et nos fans nous ont donné l’énergie dont nous avions besoin. Nous avons montré beaucoup de ténacité dans cette seconde période, mais nous avons seulement remporté un match. KD est un joueur génial, mais il est spécial car il défend. Dans nos discussions, on ne parle que de défense. »
Effectivement, la causerie de mi-temps de coach Brooks a du être sacrément efficace comme le confirme Russell Westbrook :
 « Nous sommes revenus (du vestiaire) avec beaucoup plus d’intensité en défense et ça nous a permis de marquer des paniers faciles ».
Et le coach floridien Erik Spoelstra de renchérir :
« Ils nous ont pilonné dans toutes les zones musculaires. Quand nous ne défendons pas, nous n’obtenons pas d’opportunités. Nous avons pensé que nous nous étions mis dans une position pour gagner et puis ils nous sont juste passés devant. »
LeBron James estime lui aussi que le relâchement du Heat après la pause leur a été fatal :
« Nous avons bien su démarrer le match, mais ce troisième quart-temps nous a vraiment fait mal. Ils ont mis leurs shoots et nous avons raté les nôtres. Ils ont réussi plus de bons coups, et en particulier offensivement. Ils n’ont pas fait beaucoup d’erreurs dans le dernier quart. »
Un dernier quart dominé par un Kevin Durant impressionnant, pour qui scorer semble être d’une facilité déconcertante, même en finale NBA :
«Depuis le début des playoffs, j’essaie juste de jouer mon jeu en étant agressif. Si je vois un tir, je dois le prendre, si je vois une passe, je dois la faire.»
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest