George Eddy : « LeBron est indiscutable pour le trophée de MVP »

Tous les quinze jours, George Eddy décrypte désormais l’actualité NBA sur BasketSession sans compromis et surtout sans bullshit.

George EddyPar George Eddy | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Analyse
George Eddy : « LeBron est indiscutable pour le trophée de MVP »
Dans « No BS avec George Eddy », George Eddy, la voix de la NBA en France, analyse tous les 15 jours l’actualité marquante. Le vendredi sur BS, c’est « George Eddy time messieurs-dames » !

Les Lakers vont faire peur au premier tour des playoffs

Comme c’était un peu prévu, les équipes devant ont baissé de régime. Les Lakers peuvent désormais viser la septième ou la sixième place malgré la blessure de Kobe Bryant. C’est surtout le retour en forme de Dwight Howard qui a été le déclencheur. Ils étaient dans le dur en début de saison et c’est maintenant une équipe qui va faire peur au premier tour des playoffs. Mais en général, une équipe qui fait une saison régulière moyenne devient rarement très forte en playoffs. Ils vont rencontrer soit le Thunder soit les Spurs. Ils auront plus de chance contre les Spurs mais rien ne garantit qu’ils parviennent à les battre, car San Antonio arrivera en playoffs avec une grosse confiance grâce à sa bonne saison régulière. Si je devais faire un pronostic, je dirais que je les vois perdre au premier tour. Mais étant donné leur départ catastrophique ce serait déjà pas mal.

La série de Miami ? Une performance référence

Si les Lakers ont pataugé, Miami a de son côté parfaitement confirmé son titre de champion. Cette série de 24 victoires de suite est déjà une référence. J’ai bien aimé la phrase de Jeff Van Gundy qui disait que battre le record historique des Lakers serait plus fort que de gagner un titre. C’est un record qu’on croyait imbattable et ils l’ont maintenant à portée de fusil, après avoir déjà réalisé la deuxième meilleure série de tous les temps. C’est donc une performance référence qui confirme tout le bien qu’on pensait de LeBron James, Dwyane Wade et de toute l’équipe de Miami en début de saison. Ils jouent vraiment à un niveau exceptionnel. Mais on l’a vu à Cleveland, ils ont réalisé un comeback incroyable er il a fallu un triple-double de LeBron. Ils savent maintenant que chaque match sera un combat s’ils veulent battre le record des Lakers.

Jeff Green : la belle histoire de la semaine

La performance de Jeff Green contre Miami marque vraiment son retour au premier plan. Il profite des absences de Kevin Garnett et Rajon Rondo pour jouer un rôle plus important. Contre le Heat, il a simplement été exceptionnel. J’espère que cela lui donnera la confiance nécessaire pour devenir un joueur majeur capable de marquer 18-20 points par match. Je suis content pour lui puisqu’il a vécu la même mésaventure que Ronny Turiaf. Revenir après une telle opération du cœur, c’est vraiment exceptionnel. Et même si, au final, Boston a perdu le match, cela reste la belle histoire de la semaine.

Rodrigue Beaubois : retour à la case départ ?

Rodrigue Beaubois est encore blessé. C’est curieux, il a la même physiologie que Tony Parker mais Tony encaisse mieux les coups et réussit à se remettre de ses blessures. Beaubois est lui soit très malchanceux, soit très fragile. Certainement un peu des deux. En faisant plus de musculation, il pourrait se protéger davantage mais ce n’est même pas certain. Il est en fin de contrat à la fin de la saison. Il pourrait éventuellement revenir en Europe et pourquoi pas en France où le championnat est fait pour lui. En Pro A, ça cogne moins qu’en Grèce ou en Espagne donc on l’attend à bras ouvert pour renforcer notre championnat. Alexis Ajinça a fait une saison exceptionnelle avec Strasbourg et il rejoindra peut-être la NBA ou une grosse équipe d’Euroleague la saison prochaine. Cela pourrait inspirer Beaubois qui pourrait relancer sa carrière en repassant lui aussi par la case départ. Le plus important pour lui, c’est d’avoir du temps de jeu. La NBA, pourquoi pas mais il a peu joué cette saison avec Dallas et il risque d’être catalogué comme un joueur fragile.

Colossal Denver

14 victoires d’affilée, c’est colossal ! Je m’attendais de voir Denver avoir un bon passage cette saison même si je suis surpris par une telle série. C’est une équipe qui n’a pas de vraie star mais qui possède un collectif de très haut niveau avec un coach qui sait très bien les faire jouer. Ils font peur et leur salle en altitude leur donnera un double avantage en playoffs. Ils sont en pleine confiance. Je les vois moins forts qu’OKC, Memphis ou les Clippers que je place en favoris pour la finale de conférence devant San Antonio, qui est plus une équipe de saison régulière. San Antonio va encore souffrir contre des équipes plus jeunes et plus athlétiques. Au milieu de ces quatre équipes, je vois les Nuggets jouer les trouble-fêtes. Ils sont jeunes et ont gros banc qui leur sera très utile en playoffs. Méfiance !

Est : les équipes « up »

Miami qui sera le favori à l’Est à condition de ne pas laisser trop de gomme en vue des playoffs.

Est : les équipes « down »

New York : Cela va être très compliqué pour les Knicks. Carmelo Anthony a l’air diminué, Amar’e Stoudemire ne reviendra pas et si on ne peut pas parler chute libre, ils ne gagnent plus qu’un match sur deux. Je les vois atteindre les demi-finales et mais perdre contre une équipe comme Indiana. Chicago : Joakim Noah fait toujours de supers matches individuellement mais l’absence de Derrick Rose se fait cruellement sentir. Jouer un deuxième tour de playoffs sera déjà pas mal.

Est : les joueurs au top

LeBron James : LeBron James sera MVP. Malgré tout l’amour que j’ai pour le personnage et le jeu plus complet que jamais de Kevin Durant, LeBron est incontournable et indiscutable pour le trophée de meilleur joueur de la saison. C’est peu comme la course aux playoffs à l’Ouest où on connait déjà les huit équipes qui se qualifieront. La course au MVP est déjà finie et gagnée par LeBron ! John Wall : Après une longue absence, son retour a permis à Washington de gagner. Sur les 30 derniers matches, le bilan des Wizards est positif. Même si c’est dans l’anonymat, c’est encourageant.

Est : le joueur dans le dur

Andrew Bynum : son histoire à Philadelphie est un feuilleton. Il a fait une croix sur sa fin de saison et cela marque définitivement la fin d’une année pourrie pour Philadelphie qui est la grosse déception à l’Est. Les bonnes performances de Nikola Vucevic à Orlando doivent sérieusement remuer le couteau dans la plaie.

Ouest : les équipes « up »

Denver (voir plus haut) Memphis qui monte en puissance en défense et qui joue mieux d’un point de vue collectif depuis le départ de Rudy Gay.

Ouest : les équipes « down »

Utah est sorti du Top 8 et je les vois continuer à dégringoler.

Ouest : les joueurs au top

Tim Duncan : en l’absence de Parker, il est parvenu à augmenter ses stats et à faire gagner les Spurs. A son âge c’est extraordinaire. Andre Miller : Même si le mérite revient au collectif, Il est un peu l’âme de cette équipe de Denver qui est irrésistible en ce moment.

Ouest : le joueur dans le dur

Rodrigue Beaubois aux abois (voir plus haut).
Afficher les commentaires (23)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest