La belle réaction de George Hill après son match 5 raté

Après être complètement passé à côté de son match à Miami jeudi, George Hill a été déterminant dans le match 6.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La belle réaction de George Hill après son match 5 raté
La réaction de George Hill était très attendue, la nuit dernière, après avoir inscrit un seul petit point en n'ayant pris que quatre tirs, lors du Game 5 entre les Indiana Pacers et le Miami Heat jeudi. Dos au mur, comme son équipe, le meneur a montré un tout autre visage à domicile et, accompagné des performances toujours solides de Roy Hibbert (24 pts, 11 rbds), Paul George (28 pts record en carrière en playoffs) et David West (11 pts, 14 rbds), il a mené les Pacers à la victoire pour aller jouer un match 7 à Miami. Hill a terminé la rencontre avec 16 points à 6 sur 12 au tir et 6 passes décisives. Il a su remettre son équipe sur de bons rails quand le Heat a tenté un retour en quatrième quart-temps, revenant à 4 points à 5 min 53 de la fin du match. Après le lay-up de LeBron James pour ramener le Heat à 72-68, les Pacers ont passé un 9-0. Paul George a d'abord inscrit un panier à trois-points sur un service de son meneur qui a ensuite inscrit deux lancers-francs et un shoot à mi-distance suite à un step back, à 1 min 48, pour enterrer définitivement le Heat (85-71). Au-delà de son apport offensif, Frank Vogel a d'abord souligné son impact en défense.
"Il est probablement le défenseur le plus sous-coté au niveau des meneurs de la ligue. Quand il n'est pas bien ou qu'il n'est pas sur le terrain, c'est dans ces moments là que nous souffrons le plus en défense. Il a cette capacité à utiliser son envergure pour couper les lignes de passe", a expliqué le coach à l'Indy Star.   "Quand il est agressif balle en main, qu'il essaie d'aller le plus possible dans la raquette pour faire l'extra passe et avec sa qualité de shooteur, il nous donne également un sacré coup de main en attaque."
George Hill savait qu'il ne pouvait pas faire pire que son match précédent où il n'avait pris que 4 tirs. Cette fois, il voulait être agressif dès le début et il était décidé à ne pas laisser passer les shoots qui s'offraient à lui.
"Je devais juste les prendre, peu importe si je les mettais ou pas. Nous devons prendre les bons tirs qui se présentent. Brian Shaw a une formule qui dit n'abandonne pas un bon tir pour un mauvais tir. J'ai essayé de mettre le premier shoot que j'ai eu en espérant qu'il rentre."
Finalement, 50% de ses tirs sont rentrés. Ce qui n'a pas été le cas de son compère Lance Stephenson qui devait lui aussi réagir après un mauvais match 5. L'arrière ne l'a pas fait en attaque, où il a encore été maladroit (4 pts à 1/4), mais il a eu un impact au rebond (12 prises), à la passe (4) et en défense.
"Vous essayez de faire un match solide chaque soir. J'ai essayé de faire quelque chose d'autre. Aller au rebond, faire quelques passes décisives, aider en défense. Ce qu'il nous fallait."
Si Indiana peut compter sur son frontcourt qui a été un modèle de régularité depuis le début de la série, la clé de la victoire à l'AA Arena, lundi soir pour le match 7, sera de nouveau entre les mains du backcourt qui devra se montrer à la hauteur de l’événement, comme il l'a fait à domicile la nuit dernière.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest