George Karl toujours plus proche des Kings

Il est depuis quelques jours le grand favori pour remplacer Tyrone Corbin sur le banc des Sacramento Kings. George Karl devrait faire son grand retour en NBA après le All-Star Game, et constituerait déjà son futur staff.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
George Karl toujours plus proche des Kings
Jamais deux sans trois. La fameuse expression s'applique également en Californie, où les Sacramento Kings s'apprêtent à évoluer sous les ordres d'un troisième entraîneur cette saison. Ainsi, dès le lendemain du All-Star Game, George Karl devrait s'asseoir sur le banc des Kings. Et remplacer ainsi l'intérimaire Tyrone Corbin, qui n'aura donc pas été renouvelé dans ses fonctions. Notamment à cause d'un bilan de sept victoires pour dix-neuf défaites. Une information qui provient de sources proches de la Ligue, lesquelles se sont confiées à ESPN, média que George Karl avait rejoint suite à son départ des Nuggets en 2013. Les dirigeants des Kings et George Karl n'auraient plus qu'à s'accorder sur les termes du contrat avant de finaliser la venue du célèbre entraîneur. Le montant des revenus de coach Karl, mais aussi le statut de la dernière année de son contrat de quatre ans (garantie ou optionnelle), seraient encore en discussion.

Une annonce officielle après le All-Star Game

De plus, si les dirigeants de Sacramento attendent le All-Star Game pour annoncer la rotation, c'est parce qu'ils ne veulent pas perturber davantage Tyrone Corbin en vue de la préparation de ses derniers matchs à la tête des Kings. Les dirigeants de la franchise lui auraient notamment fait part lundi dernier du fait qu'il ne lui restait plus que deux matchs à coacher sur le banc de Sacramento.
« J'ai vécu beaucoup de choses dans cette Ligue. J'y ai joué seize ans et j'y ai coaché douze ans. C'était un moment difficile, mais ça fait partie des choses à vivre dans cette Ligue » a déclaré, résigné sur son sort, Tyrone Corbin après la défaite de ses hommes face à Chicago (86-104).   « La chose la plus difficile dans cette période, c'est la manière dont Coach Corbin a été mis devant le fait accompli », a regretté pour sa part Rudy Gay. « On a été aux camps d'entraînement ensemble pour travailler certains points, et maintenant il est dans cette situation. Je sais que c'est difficile pour lui ».
Concernant la star de l'équipe, DeMarcus Cousins, « Boogie » a assuré être prêt à travailler avec George Karl. Et ce afin de faire taire les critiques évoquant ses réticences à travailler avec le futur coach des Kings. De son côté, George Karl travaillerait déjà à assembler son futur staff. S'il gardera certainement certains cadres qu'il connaît depuis son expérience à Denver (le général manager Pete d'Alessandro, son assistant Mike Bratz et le nouveau venu Dean Oliver), il pourrait également faire venir son fils, qui a joué en NBA, Coby Karl. Preuve que le remue-ménage continue en Californie dans la franchise de Vivek Ranadive.
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest