Gerald Wallace : « Des coéquipiers géniaux »

Furax en début de saison, Gerald Wallace s'est calmé et apprécie aujourd'hui d'évoluer à Boston au sein d'une équipe jeune.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
On avait laissé Gerald Wallace sur une première partie de saison frustrante. L'ailier des Celtics avait plusieurs fois rué dans les brancards, se plaignant du manque de motivation et de combativité de ses partenaires. C'est que l'ami Gerald ne s'était jamais vraiment retrouvé dans cette situation. Tradé par les Nets vers Boston, le joueur de 31 ans espérait sans doute évoluer dans une franchise un minimum ambitieuse et candidate à une place en playoffs. La déception l'a frappé lorsqu'il s'est rendu compte que même au sein d'une Conférence hyper faible, Boston se moquait pas mal d'accrocher l'une des 8 premières places. L'ancien All-Star est aujourd'hui apaisé. Il a accepté le contexte de tanking transition et le rôle de mentor que lui a confié Brad Stevens. La deadline des trades est passée et c'est un Wallace serein qui s'est exprimé dans les colonnes du Boston Herald.
"J'ai mis un peu de temps à m'adapter. Il faut s'intégrer, faire comprendre aux gens quel type de personne vous êtes. Avec mes coéquipiers, on a dû s'apprivoiser sur et en dehors du terrain. Les gars ont compris que lorsque je m'exprime, ce n'est pas pour être négatif ou méchant. Ce sont des choses dites sous adrénaline et pas forcément de la bonne manière, mais c'est pour aider".
Très dur avec certains de ses coéquipiers après les premiers matches, l'ancien joueur des Bobcats a changé d'opinion et est aujourd'hui ravi de côtoyer des joueurs prometteurs comme Jared Sullinger ou Kelly Olynyk.
"L'important lorsque l'on vous demande d'encadrer des joueurs, c'est d'avoir des partenaires réceptifs et qui prennent en compte ce que vous leur dites. Je peux dire que j'ai des coéquipiers géniaux. Ils font de leur mieux, ils écoutent et communiquent".
Il reste deux années de contrat à Gerald Wallace à 10 millions de dollars la saison. Ce qui fait tout de même de lui un candidat idéal pour un trade en fin de saison dans l'optique de la reconstruction amorcée par Boston.
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest