Les Raptors voulaient absolument Antetokounmpo

Si peu de monde croyait en Giannis Antetokounmpo le soir de la draft, Masai Ujiri avait ciblé "The Greek Freak". Il a tenté, en vain, de le récupérer.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Giannis Antetokounmpo était un parfait inconnu mais aussi un sacrée énigme avant la draft. Un véritable casse-tête... grec pour les GM. Quel poste occupe-t-il vraiment ? Sa taille (2,08 m) aurait pu laisser penser aux scouts qu'il s'agissait d'un intérieur quand le joueur se présentait comme un meneur capable d'évoluer à tous les postes. Comment juger ses performances avec le Filathlitikos Zografou, en deuxième division grecque ? Comment un gamin de 18 ans pourrait-il s'adapter à autant de changement soudain sans y avoir été préparé ? Devait-il venir immédiatement aux Etats-Unis ou rester une année ou deux en Europe avant de rejoindre en NBA ? Face à autant d'interrogations, la grande majorité des dirigeants ont préféré lâcher l'affaire. De ce que l'on sait aujourd'hui, il y a au moins deux qui ont voulu tenter le coup. Tout d'abord John Hammond, l'actuel GM des Milwaukee Bucks. Comme le raconte Adrian Wojnarowski dans une tribune accordée au jeune prodige grec, la tête pensante des Bucks est resté trois jours de suite en Grèce pour rencontrer Giannis Antetokounmpo. C'est décidé, il sélectionnera le jeune joueur avec son quinzième choix lors de la draft. Le deuxième dirigeant était donc Masai Ujiri. Un GM présenté comme l'un des plus brillants de la ligue. Un requin tout juste installé à la tête des Toronto Raptors. Ujiri n'avait pas de choix de draft (merci, m'sieur Colangelo !) à sa disposition. Mais selon Yahoo! Sports, il aurait tenté d'obtenir le quinzième choix des Bucks afin de drafter Giannis Antetokounmpo. Le rookie est désormais une sensation, et pas seulement dans le Wisconsin. Il a ramené de l'espoir à une franchise en cruel manque de charisme. Ceux qui l'ont vu jouer savent qu'il est bon, très bon. Les autres sont sans doute encore sceptiques. Le mystère, c'est ça qui fait le charme de Giannis Antetokounmpo...
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest