Giannis Antetokounmpo traité de chimpanzé par un leader d’extrême droite

Le jeune Grec d'origine nigérianne Giannis Antetokounmpo a subi des commentaires racistes du leader du parti d'extrême droite Aube dorée.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Giannis Antetokounmpo traité de chimpanzé par un leader d’extrême droite
Drafté en n°15 par les Milwaukee Bucks jeudi dernier, le prospect grec d’origine nigérianne Giannis Antetokounmpo a été reçu cette semaine à Athènes par le Premier Ministre Antonis Samaras. L’homme politique a expliqué avoir ressenti une « grande émotion » d’avoir rencontré le jeune homme et ses parents.
« Je vous remercie d’honorer nos couleurs nationales », lui a-t-il notamment dit. « J’espère que vous allez les rendre fous avec vos dunks. (…) Toute la Grèce est très excitée pour vous. »
Peut-être pas toute la Grèce à vrai dire… Nikolaos Michaloliakos, le leader du part d’extrême droite Aube dorée n’a rien trouvé de mieux que de traiter le joueur de « chimpanzé » lors d’une interview télévisée. La Fédération de Basket grecque a vivement condamné ses propos hier, les qualifiant d’ « inacceptables et racistes », rapporte ESPN. Le Premier Ministre grec a à plusieurs reprises qualifié Aube dorée de parti néo-nazi, qualificatif que le groupe rejette bien que plusieurs de ses membres aient déjà déclaré leur admiration pour Hitler et nié l’existence de l’Holocauste. Avec la terrible récession que connaît la Grèce depuis six ans, le parti s’est développé et a gagné du terrain, recueillant 18 sièges (sur 300) au Parlement lors des élections l’année dernière.
Afficher les commentaires (64)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest