Golden State, la parole est à la défense

Contrairement aux idées reçues, les Golden State Warriors sont meilleurs en défense qu'en attaque. Et c'est bien là le principal facteur de leur succès.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Golden State, la parole est à la défense
Affronter les Portland Trail Blazers n’est jamais une partie de plaisir pour une défense NBA. Le danger peut venir de partout. Damian Lillard est un dragster au sang-froid, LaMarcus Aldridge est monstrueux à mi-distance, Robin Lopez a l’art de récupérer une tonne de rebonds offensifs chaque soir, Wesley Matthews est un sniper et Nicolas Batum est capable de faire un peu de tout. Bref, les hommes de Terry Stotts ont l’une des meilleures attaques de la ligue. Vous-vous attendiez à un duel offensif avec les Golden State Warriors de Stephen Curry et Klay Thompson ? Raté. Fait trop peu souligné mais ô combien important, les Warriors ont l’une des meilleures défenses de la ligue cette saison. Oui, les Golden State Warriors, une franchise réputée défense passoire depuis des années. En réalité, les hommes de Mark Jackson n’encaissent que 99,8 points sur 100 possessions (pour 104 points marqués), ce qui fait de sa formation la cinquième meilleure défense de la ligue dans cette catégorie après les Pacers, les Bulls, le Thunder et les Spurs. Cette nuit, la défense bien organisée des Warriors a mis à mal l’attaque de feu des Blazers.
« C’était un match difficile », avoue Terry Stotts. « Les deux équipes ont très bien joué en première mi-temps mais nous n’avons pas eu vraiment de réussite en deuxième. Golden State a fait du bon travail en défense. »
Evidemment, le coach de Portland ne voulait pas non plus donner trop de crédit à une équipe que les Blazers pourraient retrouver en playoffs en avril prochain. Mais notons que c’est seulement la première fois de la saison que Lillard et ses coéquipiers sont maintenus sous la barre des 40% de réussite aux tirs (33,7%). La défense serrée d’Andre Iguodala et la ténacité de Klay Thompson y sont pour quelque chose. Les shooteurs de Portland ont subi la pression de la défense des Golden State Warriors toute la partie.
« C’était l’un de ces matches où il est impossible de trouver son rythme », résumait LaMarcus Aldridge après la rencontre.
Et pour cause, l’intérieur a été bien muselé. Il termine avec 2/14 aux tirs. Lillard fait à peine mieux avec 5/16. Portland n’a mis que six paniers à trois-points et cette défaite de 15 points est la plus conséquente de la saison (ils ont également perdu de 15 points contre Houston).
« On peut marquer des points mais c’est nul lorsque vous retournez au vestiaire et que tout le monde a fait un gros matches (y compris les adversaires) et que nous avons perdu au final. Lorsque vous gagnez des matches en trouvant le moyen de freiner l’adversaire en défense, vous prenez beaucoup plus de plaisir en attaque », explique Stephen Curry.
Les Golden State Warriors ont désormais une défense bien en place. Et cela pourrait faire la différence en playoffs…
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest