Greg Monroe optimiste sur l’avenir des Pistons

Malgré la mauvaise saison des Detroit Pistons, Greg Monroe reste confiant et optimiste sur l'avenir de sa franchise.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Avec 23 victoires pour 44 défaites et 9 revers sur les 10 derniers matches, Greg Monroe ne vit pas vraiment la saison qu'il avait espéré avec les Detroit Pistons. Mais au lieu de se résigner et de baisser les bras, le jeune pivot des Pistons préfère rester optimiste sur l'avenir de son équipe.
« Oui, je suis toujours optimiste et je pense que nous allons gagner des matches. Je ne penserai jamais que nous n'avons aucune chance », a-t-il confié au Detroit News après la rencontre face Golden State où il a été en grande difficulté ratant ses huit premiers tirs.
Monroe prend l'exemple d'Oklahoma City pour illustrer le fait que tout peut changer très vite pour une franchise en NBA. Le Thunder est passé d'une équipe non qualifiée pour les playoffs en 2009 à un finaliste NBA l'année dernière. De quoi donner de l'espoir aux Pistons.
« Tout le monde connaît ce genre de cycle. Trois ou quatre ans en arrière, Oklahoma City avait l'un des pires bilans de la ligue et regardez où ils en sont à présent. Il faut continuer à travailler et récupérer des joueurs qui adhéreront au projet. »
Selon lui, le travail effectué par Joe Dumars va finir par payer. La prochaine intersaison pourrait voir la franchise effectuer de nombreux changements. A la fin de la saison prochaine, Monroe sera restricted free-agent et son opinion pourrait compter dans les choix de la franchise cet été.
« Je ne pense pas qu'il y ait quelqu'un dans cette ligue qui fasse des choses juste histoire de les faire. Je sais qu'il fait ce qu'il fait car ce sont les bonnes choses pour nous et qu'il veut le meilleur pour cette organisation et cette équipe. J'ai donc complètement foi en lui et dans tout ce qu'il fait. »
Cet été, de nombreux joueurs pourraient s'en aller. Charlie Villanueva, Jason Maxiell, Will Bynum, Rodney Stuckey et Corey Maggette pourront aller voir ailleurs. La franchise aura près de 25 millions de dollars en salary cap pour remanier l'effectif.
« Peu importe qui nous récupérons tant qu'il viennent et qu'ils sont dans la mentalité de ce que nous essayons de faire ici, qu'ils travaillent dur, ils s'intégreront ici. Je suis juste ici pour jouer, je laisse ce travail de recrutement à Joe D. Je sens qu'il va apporter ce dont nous avons besoin pour nous aider à gagner des matches. »
S'il laisse logiquement le travail de recrutement à son GM, il indique qu'il donnera sans problème son avis si on le lui demande.
« S'il me donne des noms qu'il a dans la tête et qu'il me demande mon opinion, je lui donnerai. Ça ne veut pas dire que ce sera le bon choix ou même qu'il me suivront mais si on me demande, bien sûr, je répondrai. Nos meilleurs jours sont carrément devant nous. »
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest