Greg Monroe risque-t-il d’être tradé ?

On pensait que le duo Greg Monroe-Andre Drummond représentait le futur de Detroit, on se trompait peut-être.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Greg Monroe risque-t-il d’être tradé ?
Pour la première fois depuis bien longtemps maintenant, les Detroit Pistons vont entamer la saison avec un effectif solide et avec l’espoir raisonnable de faire les playoffs voire de jouer les poils à gratter de la Conférence Est. Au-delà des arrivées de Chauncey Billups, Brandon Jennings ou Josh Smith, c’est en s’appuyant sur son monstre intérieur à deux têtes, Greg Monroe et Andre Drummond, que Motown peut espérer retrouver son lustre d’antan… du moins c’est ce qu’on pensait. Il apparaît en effet que Joe Dumars ne serait pas prêt à offrir une prolongation de contrat à Monroe durant la saison et préférerait attendre l’été prochain, lorsqu’il sera restricted free agent, pour voir quel sera sa cote sur le marché. D’un simple point de vue comptable, ça se comprend vu l’argent que vont gagner Smith et Jennings et les économies que Motown devra faire pour s’assurer de conserver Drummond s’il poursuit sur sa lancée. Le problème, c’est que Monroe est lui-même un joueur solide qui a encore un beau potentiel à exploiter. Du coup, non seulement le club pourrait bien se le mettre à dos en choisissant de le faire passer après les autres mais surtout, il s’expose à ce qu’une autre équipe lui fasse un pont d’or l’été prochain, surtout s’il réussit sa saison. Du coup, une question commence à revenir de plus en plus à l’esprit des observateurs. Et si Monroe était tradé durant l’année ? Ce serait sans doute pour Detroit la meilleure occasion d’obtenir une compensation si Greg Monroe est bel et bien amené à quitter la franchise. Selon Kurt Helin, de probasketballtalk, ce sont les résultats de l’équipe qui pourraient dicter à Joe-D sa ligne de conduite.
« Si le trio Smith, Drummond, Monroe prend bien, ça pourrait devenir monstrueux (notamment en défense, en tout cas ça devrait être le cas). Dans ce cas, Dumars n’aura plus qu’à trouver des shooteurs pour les entourer. Il pourrait essayer de créer un contender à la Grizzlies.   « Si ça ne marche pas, Monroe sera l’homme de trop. Smith vient d’arriver et il touchera 13,5 millions par an et les Pistons voient en Drummond un pivot sur lequel on peut construire une franchise. Ces deux-là ne partiront pas. »
Au-delà de ses perfs personnelles, Greg Monroe a donc intérêt à ce que la mayonnaise prenne à Detroit s’il veut rester à Motown. Voilà de quoi rendre cette équipe encore plus intrigante qu’elle ne l’était déjà. Bruits de couloirs, échanges en préparation, signatures à venir, retrouvez toutes les dernières rumeurs NBA en cliquant ici.
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest