Gregg Popovich déteste le « Hack-a-Shaq »

Gregg Popovich a donné son ressenti sur le "Hack-a-Shaq". Le coach n'est pas favorable à ce genre de méthode et souhaiterait s'en débarrasser.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Gregg Popovich déteste le « Hack-a-Shaq »
Il y a deux jours, les San Antonio Spurs ont envoyé Dwight Howard sur la ligne des lancers-francs sept fois consécutives en fin de rencontre. Les Texans ont voulu miser sur la maladresse chronique du pivot des Rockets sur la ligne de réparation pour reprendre le contrôle d'une partie qui leur échappait. Une stratégie qui n'entre habituellement pas dans les principes du coach des Spurs, Gregg Popovich.
"Je déteste ça. C'est terrible. Je déteste faire ça. C'est pénible et les fans n'aiment pas voir ça. Je n'aime pas ça, personne n'aime ça, ça casse le rythme d'un match. S'il y a une manière pour se débarrasser de ça je suis pour", explique Gregg Popovich à ESPN. "Mais ça fait partie du jeu. Si vous pensez qu'un joueur n'est pas capable de rentrer ses lancers, vous devez en tirer un avantage. C'est juste mais c'est moche."
Dwight Howard a fini la partie avec 25 lancers-francs tentés, 13 réussis. Les Rockets l'ont emporté. La franchise texane ne s'est incliné qu'à une seule reprise face à un adversaire qui a envoyé volontairement le pivot All-Star sur la ligne.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest