Gregg Popovich rend hommage au travail de Pat Riley

Gregg Popovich a confié en conférence de presse qu'il avait été impressionné par le travail de Pat Riley avec le Miami Heat.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Gregg Popovich rend hommage au travail de Pat Riley
Lorsque Pat Riley a formé le Big Three au Miami Heat en 2010, la nouvelle n'avait pas été forcément bien accueillie par l'ensemble de la ligue. Mais ce n'était pas le cas de Gregg Popovich. Interrogé à ce sujet en conférence de presse d'avant match 1 entre Miami et San Antonio, le coach des Spurs a confié avoir été impressionné par le travail du président des opérations basket du Heat.
"Il a été un compétiteur tout au long de sa carrière, depuis ses années à la fac et même avant. Il a monté une équipe sans tricher, en suivant les règles, c'est monstrueux. Je ne vois pas pourquoi on ne devrait pas lui accorder du crédit pour ça. Pourquoi ne pas le féliciter pour ça ? C'est ce que j'ai fait", a-t-il confié à l'Associated Press.
Pat Riley a construit cette équipe avec une seule idée en tête : créer un dynastie à Miami. Avec trois finales en trois ans et un back-to-back qui s'offre à eux, les Floridiens sont sur la bonne voie. Pour Popovich, la réussite du Heat ne fait que ajouter une ligne à la carrière légendaire de Riley.
"J'ai toujours respecté son esprit de compétition et sa façon de diriger ses équipes à New York et L.A, et en tant que dirigeant, il a fait la même chose. Il laisse les gens faire ce qu'ils savent faire, il a mis les choses en place et il a construit une énorme équipe. Et je l'ai appelé pour le remercier car je le respecte beaucoup. Euh non, pas pour le remercier, pour le féliciter."
En gagnant le titre NBA cette année , le Heat pourrait rentrer un peu plus dans l'histoire en se classant à la troisième place des équipes ayant gagné le plus de matches en une saison NBA. Ils finiraient à 82 victoires, une performance déjà réalisée par les Celtics et les Lakers, à deux reprises, et les Bulls en 1991-92. Seules deux équipes ont déjà fait mieux : les Chicago Bulls de 1995-96 (87 victoires) et ceux de 1996-97 (84).
Afficher les commentaires (7)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest