Comment les Grizzlies vont-ils survivre sans Mike Conley ?

Mike Conley devrait manquer 2 mois de compétition. Sans leur meneur, les Grizzlies auront bien du mal à tenir leur rang à l'Ouest si David Fizdale ne sort pas un lapin de son chapeau.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment les Grizzlies vont-ils survivre sans Mike Conley ?
Victime d'une fracture à une vertèbre, Mike Conley devrait manquer environ 2 mois de compétition avec les Grizzlies selon Adrian Wojnarowski. Une nouvelle catastrophique pour Memphis et pas uniquement parce qu'elle concerne le joueur le mieux payé de la ligue sur un contrat cumulé. Depuis le début de la saison, Conley évoluait à un niveau impressionnant et était, avec son compère Marc Gasol, la raison principale de la 4e place de son équipe au classement. Avec Conley sur le terrain et sur 100 possessions, la franchise du Tennessee tournait à  104 pts marqués et 97.5 encaissés. Sans lui : 91.1 pts marqués, 104.8 encaissés... En son absence, David Fizdale va devoir trouver le moyen d'aligner un backcourt capable d'être compétitif à l'Ouest. Pour l'heure, on peut supposer que le temps de jeu du rookie Wade Baldwin et celui d'Andrew Harrison (l'un des jumeaux de Kentucky qui n'ont pas réussi à percer comme prévu) vont augmenter, mais aucun des deux n'a a priori les qualités de Mike Conley au niveau du shoot extérieur, ni les qualités défensives de celui-ci. Baldwin est un joueur athlétique à fort potentiel et un temps de jeu accru devrait permettre de s'en rendre compte. http://www.dailymotion.com/video/x4k06uv_le-rookie-de-memphis-wade-baldwin-claque-un-sacre-tomar-a-une-main_sport Une alternative existe : tenter de faire signer un free-agent ou un joueur d'un championnat étranger susceptible d'être libéré. On pense à Norris Cole, qui évolue pour le moment en Chine aux Shandong Golden Stars, ou à Mario Chalmers, sans contrat depuis qu'il a été coupé par... Memphis. Les deux anciens coéquipiers au Miami Heat ont le profil pour faire le job sans pour autant bousculer complètement la hiérarchie. En ne revenant qu'aux alentours du 30 janvier, si sa convalescence se passe bien, Mike Conley peut d'ores et déjà faire une croix sur le All-Star Game. Ses chances d'être retenu pour la première fois à 29 ans étaient assez bonnes... Pire, durant ce laps de temps, Memphis risque d'avoir perdu quelques places et vu revenir quelques équipes au démarrage plus lent comme New Orleans.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest