Belle nuit productive pour les Français de la NBA !

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

De Joffrey Lauvergne à Guerschon Yabusele, les Français se sont mis en avant sur les parquets US hier soir.

Il y a de plus en plus de Français qui déboulent en NBA chaque année. Cette saison, ils seront encore onze aux quatre coins des Etats-Unis. Plusieurs d’entre eux étaient en action cette nuit. Et ils ont brillé. Rapide tour d’horizon.

Guerschon Yabusele (Boston Celtics)

Après un an passé en Chine, la « bête » est prête à se faire une place au sein de la franchise mythique des Celtics. L’effectif ambitieux de Boston manque clairement de bons rebondeurs, le plus gros point faible de l’équipe. Cela tombe bien, Guerschon Yabusele fait des moissons sous les arceaux. Exemple cette nuit avec ses 8 prises en seulement 15 minutes contre les Philadelphia Sixers. A un rebond près, il était le joueur le plus prolifique de verts dans cette catégorie statistique. Il a aussi ajouté 2 interceptions. Sans une certaine maladresse (1/5), il aurait même pu inscrire un peu plus que ses 4 petits points.

De toute façon, ce ne sera certainement son rôle en NBA. Pas pour l’instant. S’il veut gratter des minutes de temps de jeu, Yabusele va devoir défendre dur et continuer d’aller capter tous ces rebonds.

Notons que Timothé Luwawu-Cabarrot n’a pas joué hier pour Philly (malade).

Joakim Noah (New York Knicks)

« Jooks » est de retour… au sein de la rotation des Knicks. Et c’est déjà une bonne nouvelle en soi après sa première saison cauchemardesque dans la grosse pomme. Lancé en deuxième mi-temps, l’ancien All-Star a joué 12 minutes. Le temps de prendre un tir, de le rentrer et d’ajouter 5 rebonds et 2 passes. C’est déjà pas mal vu d’où il revient. A lui de reprendre le rythme. Nous rappelons par ailleurs qu’il est suspendu pour les douze premières matches de la saison régulière.

Frank Ntilikina n’a pas joué contre les Wizards en raison d’une douleur au genou.

Ian Mahinmi (Washington Wizards)

Comme Joakim Noah, l’autre pivot français a connu un exercice précédent vraiment très difficile. En prenant ce contexte en compte, ses 6 points et 4 rebonds en 16 minutes sont prometteurs.

Alexis Ajinça (New Orleans Pelicans)

Soirée très discrète pour le plus grand fan NBA de l’AS Saint Etienne. Toujours barré par DeMarcus Cousins et Anthony Davis, Alexis Ajinça a joué 11 minutes pour finir avec 0 point et 2 rebonds.

Joffrey Lauvergne (San Antonio Spurs)

La star de la soirée ! Le nouvel intérieur des Texans a fait un sacré chantier dans la raquette cette nuit. Sorti du banc, Joffrey Lauvergne a enfoncé les Sacramento Kings à chacun de ses passages sur le terrain. Son +29 de différentiel en atteste. Il a réussi à se montrer prolifique et a impacté le succès des Spurs de plusieurs façons. Au scoring (7 points à 2/2) mais surtout aux rebonds (10) et à la passe (4). Le joueur de 26 ans a le profil parfait pour s’imposer au sein de (faible) rotation intérieure de San Antonio. Il est temps pour lui de vraiment lancer sa carrière outre-Atlantique et ses performances en pré-saison semblent aller dans ce sens.

Toujours convalescent, Tony Parker n’a bien sûr pas joué.

Rudy Gobert (Utah Jazz)

Easy life pour Rudy Gobert qui a compilé 9 points et 12 rebonds lors de la victoire du Jazz contre les Suns.