Harrison Barnes a planté hier le tir qu’il aurait dû mettre pendant les finales

Harrison Barnes a réussi ses débuts avec les Dallas Mavericks. Il a notamment arraché la prolongation suite à un tir primé.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Harrison Barnes a planté hier le tir qu’il aurait dû mettre pendant les finales
Les Cleveland Cavaliers ont laissé des kilomètres d'espace à Harrison Barnes lors des dernières finales NBA. Un message envoyé : "Vas-y, shoot garçon." L'ex-ailier des Golden State Warriors s'est exécuté mais il s'est complètement troué lors des Games 5, 6 et 7, les plus importants de la série. Et son équipe a perdu. Malgré ce passage à vide au pire des moments imaginables, le joueur de 24 ans, déjà sacré champion NBA en 2015, a signé un contrat de 94 millions sur quatre ans avec les Dallas Mavericks cet été. Il a aussi gagné une médaille d'Or à Rio (si, si vérifiez, il était dans l'effectif de Team USA) et il s'est marié. Super. Ses prestations catastrophiques nourrissaient déjà certaines inquiétudes. A-t-il retrouvé confiance en son shoot ? Il faudra attendre un peu pour avoir une réponse définitive mais sa prestation hier soir, pour sa première sortie officielle sous les couleurs des Mavs, est encourageante. Il a terminé avec 19 points et 9 rebonds. Surtout, il a converti 8 de ses 14 tentatives avec un joli 3/6 derrière l'arc. C'est justement avec un shoot à plus de sept mètres qu'il a arraché la prolongation à deux secondes du buzzer. Un tir ouvert pour Harrison Barnes. Un de plus. Sauf qu'il a mis celui-ci sans trembler. Un joli doigt d'honneur aux critiques... ou aux Golden State Warriors ? Ah, son équipe a perdu, hein.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest