100 SAC
99 BOS
125 ORL
121 WAS
114 MEM
131 DEN
108 NOP
100 GSW
122 LAL
101 ATL

Hassan Whiteside s’est encore comporté comme un c**

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Laissé sur le banc pendant tout le quatrième quart temps, Hassan Whiteside s’est levé pour rejoindre le vestiaire avant la fin du match contre le Magic.

Pardonnez-nous la formulation grossière mais, à un moment, il faut dire les choses comme elles sont. Hassan Whiteside a la tendance très fâcheuse de se comporter comme un enfant gâté à chaque fois qu’il est contrarié. Cette nuit, le grand bonhomme était frustré. Et quand il est frustré, il laisse tomber ses coéquipiers. Littéralement. Le joueur a rejoint le vestiaire à une cinquantaine de secondes de la fin du match alors que le Heat s’inclinait à domicile contre le Magic. C’est un manque de respect. Il n’y a évidemment pas mort d’homme, n’exagérons pas. Mais ce n’est pas digne d’un professionnel. Et surtout, surtout, surtout, ce n’est pas la première fois que le joueur de Miami exprime son mécontentement en agissant de façon immature.

Conscient que le geste allait déclencher une polémique, Dwyane Wade a été malin. En bon vétéran, il a déclaré aux journalistes que son coéquipier voulait juste aller aux toilettes. Mais personne n’est dupe. Pas même son coach, Erik Spoelstra, qui a mis le doigt sur le problème.

« Je suppose qu’il était vraiment frustré et en colère, comme nous tous », confiait le coach.

Le Heat a pris une rouste à domicile et vit un début de saison compliqué. Voilà ce qui frustre Spoelstra et ses joueurs. Mais pour Hassan Whiteside, il y a sans doute un peu plus que les mauvais résultats collectifs. Il a surtout été laissé sur le banc pendant l’intégralité du quatrième quart temps, ce qui lui a évidemment tapé sur les nerfs. Et ça se comprend, il a envie de jouer. Mais encore une fois, il n’a pas su contenir sa colère. Son coach aimerait justement qu’il gère sa frustration. Le joueur n'était pas présent pour répondre aux médias à la fin du match ce qui laisse aussi penser qu'il ne s'est pas juste levé du banc pour satisfaire un besoin naturel.

Whiteside est l’un des meilleurs joueurs du Heat, intrinsèquement parlant. Mais la réalité, c’est qu’il est surtout une machine à statistiques. Son impact sur le jeu est souvent limité. Notamment en raison de son incapacité à switcher en défense. Il n’est plus assez mobile pour la NBA actuelle. C’est la raison pour laquelle nous avions cet été pris le pari que Bam Adebayo finirait par prendre sa place à Miami à un moment ou un autre cette saison.

L’équipe de South Beach encaisse environ 6 points de moins sur 100 possessions quand son pivot titulaire est sur le banc par rapport à quand il est présent sur le terrain. Et ce n’est même pas comme s’il compensait tant que ça en attaque (moins de 2 points de plus quand il est aligné sur le parquet). Alors qu’à l’inverse, le Heat joue mieux avec Adebayo et moins bien sans lui. Un constat encore plus parlant sur les dix derniers matches. Les Floridiens sont dominés quand Whiteside joue.

Adebayo n’a pas encore pris la place de son aîné dans le cinq. Il joue 19 minutes par match pour 7,5 points et 6,9 rebonds. Whiteside est à 13,5 pts et 13,7 rbds en 27 minutes. Mais Spoelstra a compris que c’était dans l’intérêt de l’équipe de donner plus de temps de jeu au sophomore. Les deux intérieurs ont donc passé sensiblement le même temps sur le parquet – 23 minutes par rencontre – lors des cinq dernières sorties de leur équipe.

Si seulement Hassan Whiteside avait une meilleure attitude. C’est un compétiteur, OK. Mais il serait temps qu’il se mette à penser un peu au groupe et non seulement à sa propre personne. Ça pourrait lui rendre bien des services.