-
-

« High Flying Bird » de Soderbergh, un must see

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Steven Soderbergh a réalisé pour Netflix un film original sur la NBA et ses réalités économiques, le tout filmé à l'I-Phone 8. On recommande chaudement.

Commençons par l'essentiel. Si vous avez envie de voir des séquences de basket et uniquement des séquences de basket, passez votre chemin. Steven Soderbergh n'a pas réalisé "High Flying Bird" pour filmer de belles images de jeu avec la technologie actuelle. D'autres font ça très bien. Ce film est un "must-see" pour tous ceux qui prétendent connaître et aimer ce qu'il y a autour du jeu, l'économie complexe de la NBA et le jeu de pouvoir qui s'exerce entre les propriétaires, les agents, la ligue et des rookies qui débarquent dans le grand bain sans y être préparés.

Pour faire simple : Ray fait partie d'une agence qui gère les intérêts de plusieurs joueurs NBA. Son job est menacé, notamment parce qu'un lockout sévit depuis de longues semaines et que son principal client, le rookie Erick Scott (aux faux airs de Danny Green), s'est endetté et a mis en péril son premier contrat avec les Knicks. En s'appuyant sur son expérience, sur ses relations avec la présidente du syndicat des joueurs, son assistante, un vieux coach de lycée, un propriétaire et les réseaux sociaux, Ray monte un plan audacieux chirurgical pour mettre fin au "jeu par-dessus le jeu".

Le concept a de quoi décontenancer. "High Flying Bird" est une succession de discussions, souvent en lieux clos (bureaux, appartements, gymnase), entrecoupées de séquences en grand angle où l'on suit l'avancée du personnage principal, Ray Burke, dans les rues de New York. Tout a été filmé à l'I-Phone 8, ce qui donne un côté très réaliste mais aussi esthétique à l'ensemble. Les acteurs sont impeccables et les petites scènes de vécu avec Karl-Anthony Towns, Donovan Mitchell et Reggie Jackson apportent des respirations intéressantes au récit. A vrai dire, on ressort presque frustré qu'il ne s'agisse que d'un one-shot et qu'on ne puisse pas suivre les tribulations des différents personnages dans une série.

Le film est disponible sur Netflix depuis le 8 février. On vous le recommande chaudement !