N’enterrez pas Ian Mahinmi trop vite !

Alors qu'on lui promettait un temps de jeu réduit avec l'arrivée d'Andrew Bynum et de Luis Scola, Ian Mahinmi a rappelé hier pourquoi il était un back-up efficace pour Roy Hibbert.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
N’enterrez pas Ian Mahinmi trop vite !
Avant l’arrivée surprise d’Evan Turner le soir de la deadline, les dirigeants des Indiana Pacers ont tenté un coup en débauchant Andrew Bynum, rejeté par Cleveland et coupé par Chicago. Le recrutement de l’ancien All-Star semblait séduire le noyau solide de la franchise. Seul un membre des Pacers semblait un peu moins enthousiaste. Et pour cause, Ian Mahinmi, back-up de Roy Hibbert, a eu peur pour son temps de jeu même s’il a tout de suite annoncé qu’il se comporterait comme un professionnel.
« Je me concentre uniquement sur l’équipe. Du moment que l’on gagne, je suis heureux. »
Un mois plus tard, Bynum n’a pas encore porté les couleurs des Pacers. Le Français, lui, justifie les attentes placées en lui lorsque Larry Bird et ses sbires lui ont offert 16 millions de dollars sur quatre ans en 2012. Cette nuit, Ian Mahinmi a rappelé à tous qu’il n’a pas l’étoffe d’un chauffeur de banc mais bien d’une doublure efficace pour un candidat au titre. L’ancien champion NBA (en 2011, avec Dallas) a parfaitement suppléé Roy Hibbert, rapidement gêné par des problèmes de fautes. Le pivot tricolore n’a alors pas tardé à se mettre en valeur. Avec 6 points – dont une claquette-dunk très spectaculaire –, 2 rebonds et 2 blocks en 11 minutes, Mahinmi a su remplacer au pied levé le géant All-Star d’Indiana.
« J’ai été solide en défense toute la saison. Mes statistiques aux blocks sont en hausse », déclarait le Français après la rencontre.
Mais le meilleur était encore à venir. Malmenés par une équipe du Jazz séduisante, les Pacers prennent un nouveau coup sur la tête lorsque Roy Hibbert prend successivement sa troisième et sa quatrième faute dans le début du troisième QT. A ce moment-là, Gordon Hayward est en passe de creuser l’écart pour la formation de Salt Lake City. Moment choisi par Ian Mahinmi pour se remettre en valeur. Très énergique, il a remobilisé ses troupes par ses rebonds et son agressivité des deux côtés du terrain. C’est même-lui qui redonne l’avantage à Indiana sur un dunk rageur avec la faute. Le Normand termine la rencontre avec 9 points, 7 rebonds et 3 blocks au compteur en 24 minutes. Très solide. Andrew Bynum n’a qu’à bien se tenir…

Les statistiques de Ian Mahinmi cette saison

2013-14 IND 58 16:19 1.1 2.6 43.9 0.0 0.0 0.0 1.1 1.8 61.0 1.4 1.9 3.3 0.3 0.7 0.6 1.0 2.7 3.3
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest