Les Bulls, descendants des « Bad Boys » de Detroit ?

Isiah Thomas estime que les Chicago Bulls sont les meilleures descendants des Detroit Pistons version "bad boys", doubles champions en 89 et 90.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Bulls, descendants des « Bad Boys » de Detroit ?
[caption id="attachment_108245" align="alignleft" width="300"] Isiah Thomas rêve d'une finale entre les Bulls et le Heat à l'Est.[/caption] Originaire de Chicago, Isiah Thomas est le meilleur joueur de basketball jamais produit par la Windy City, jusqu’au jour où Derrick Rose viendra prendre sa place sur le trône. La légende NBA a cependant vécu ses moments de gloire sur l’autre rive du lac Michigan, à Detroit. Le meneur-scoreur a ainsi décroché deux titres avec les Pistons version « bad boys » en 1989 et 1990. Thomas et sa bande de guerriers (Bill Laimbeer, Dennis Rodman, etc) en ont fait voir de toutes les couleurs aux… Chicago Bulls, privant ainsi de Michael Jordan du titre NBA avant 1991. Depuis la ligue s’est un peu aseptisée au fil des années. Cependant, Isiah Thomas pense avoir trouvé les descendants des bad-boys cette saison :
« Quand je regarde les Chicago Bulls jouer, je vois une équipe qui a des valeurs, une vision, une structure. Ils ont une culture défensive », raconte l’ancienne gloire au Boston Globe. « Ils me font penser à notre équipe dans les années 89-90 à cause de leur style de jeu, de leur philosophie défensive et de leur attaque tournée autour d’un meneur qui peut maintenant shooter à trois-points ou attaquer le cercle. Si je devais choisir une équipe que je ne voudrais pas rencontre, je prendrais les Chicago Bulls. »
En effet, les Bulls de Tom Thibodeau sont l’une des équipes les plus physiques de la ligue avec un cinq composé de Derrick Rose – Jimmy Butler – Luol Deng – Carlos Boozer et Joakim Noah. Le pressing défensif de Chi-Town est parmi ce qui se fait de mieux en NBA. Enfin, les Bulls détestent les joueurs du Heat… Aujourd’hui, LeBron James est l’homme à abattre comme Jordan l’était en son temps. En revanche, c’est bien Miami qui reste sur deux titres consécutifs…. Isiah Thomas imagine déjà un choc entre les deux cadors de la Conférence Est :
« Je vois Miami et Chicago en finale de Conférence. Celle qui sera en meilleure santé remportera la série. »
Miami – Chicago, ça promet une finale ultra engagée…Comme au bon vieux temps.
Afficher les commentaires (13)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest