Isiah Thomas : « Les Knicks doivent prendre San Antonio pour modèle »

Isiah Thomas, l'ancien coach et dirigeant des New York Knicks, est revenu sur le parcours et le futur de la franchise de Big Apple.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Isiah Thomas : « Les Knicks doivent prendre San Antonio pour modèle »
Présent lors du match 6 des finales NBA, Isiah Thomas a livré une interview à Marc Berman du NY Post. Il est revenu notamment sur la saison des New York Knicks, la franchise qu'il a coachée de 2006 à 2008. Pour lui, Carmelo Anthony et ses coéquipiers ont réalisé une très bonne saison et ont une bonne marge de progression.
"Je pense qu'ils ont eu une grande année, ils ont gagné la division Atlantique, ils ont été éliminés par une équipe d'Indiana qui a un niveau bien plus élevé que ce que tout le monde a pu dire. Roy Hibbert a fait la différence dans cette série. Il est devenu le meilleur pivot de l'Est."
Pour lui, les Knicks auraient un grand intérêt à prendre exemple sur les San Antonio Spurs.
"Ils doivent continuer à progresser. En voyant cette série, ce que San Antonio a montré, c'est que vos role players peuvent s'améliorer chaque année. Maintenant, si les Knicks doivent progresser, ça devra se faire par l'intermédiaire de la draft et le développement des role players et quelques joueurs majeurs", explique-t-il.   "J'ai trouvé que Carmelo Anthony était probablement le joueur qui a le plus progressé de l'équipe. Je pense qu'ils doivent s'améliorer au niveau des joueurs de complément et prendre San Antonio comme modèle."
Isiah Thomas est un ami proche de Mike Woodson avec qui il a souvent des discussions qui ne tournent pas forcément autour du jeu des Knicks.
"Je ne parle jamais à coach Woodson de stratégie basket. Nous sommes amis, je l'adore. Nous avons une amitié qui dure depuis que j'ai 17 ans. En termes de stratégie sur le terrain, il est plus que capable de se débrouiller seul. Quand je parle avec les dirigeants des Knicks, nous ne parlons pas de basket. Nous venons tous de l'école du coach Bobby Knight, c'est facile de dire que nous avons tous la même philosophie."
Désormais consultant pour NBA TV, il a indiqué qu'il n'était pas vraiment tenté par un retour en tant que dirigeant, un poste pour lequel il avait été très critiqué lors de son passage aux Knicks. Il est d'ailleurs revenu sur ses choix de draft de l'époque (David Lee, Nate Robinson et Wilson Chandler) et ses recrues (Zach Randolph et Jamal Crawford) qui sont finalement devenus des joueurs NBA de premier ordre après leur passage à New York.
"L'histoire ne fait que révéler la vérité. Quand vous ne regardez que le présent, vous n'appréciez pas vraiment ce qui peut se passer : l'évolution de Zach, Lee, Jamal qui est devenu le sixième homme de l'année, la façon dont Nate joue aujourd'hui et Wilson Chandler.   Quand vous voyez l'équipe et les jeunes joueurs que nous avions, si nous avions été capables de les garder tous ensemble et de les développer au sein de notre système, nous aurions eu une bonne équipe de basket qui aurait pu être compétitive. Je ne sais pas si nous aurions gagné un titre mais en gardant ces gars pendant trois, quatre, cinq ans on aurait eu une bonne équipe de basket."
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest