ITW Charles Kahudi : « Je vais me battre jusqu’au bout »

Après une saison gâchée par une blessure au genou gauche, Charles Kahudi est de retour, bien décidé à gagner sa place dans les 12.

Barbara YouinouPar Barbara Youinou | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Équipe de France
ITW Charles Kahudi : « Je vais me battre jusqu’au bout »
Blessé au genou gauche une partie de la saison, l'ailier manceau Charles Kahudi aurait pu louper l'Euro. Mais après une longue rééducation, le voilà prêt à attaquer la préparation pour l'EuroBasket avec l'équipe de France. Entretien. BasketSession : Qu'est-ce que cela te fait d'être en équipe de France après la saison difficile que tu as eue ? Charles Kahudi : J'ai eu une saison justement où j'étais blessé. Forcément, du début à la fin, quand tu joues blessé, tu es sur le frein à main, en retenue. J'ai pris le temps de me soigner, donc aujourd'hui je peux dire que je n'ai aucune douleur au genou. Je me sens très très bien physiquement. Après, le cardio est pas mal non plus. A partir de là, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas prétendre à une place dans les 12 et montrer que ma saison tronquée par ma blessure n'est plus qu'un mauvais souvenir. BasketSession : L'Equipe de France a été un moteur durant ton travail de rééducation ? CK : Oui, j'étais en contact avec Vincent Collet, on en parlait un petit peu. C'était juste un facteur inquiétant car on ne savait pas trop où ça en était. Et depuis un mois et demi je suis au taquet. Je bosse dur. Maintenant, je suis là dans le groupe et je me sens très bien physiquement. C'est l'idéal. [superquote pos="d"]"Le passé c'est le passé. Mon but c'est de kiffer au maximum."[/superquote]BasketSession : Est-ce-que tu as un sentiment de revanche par rapport à l'année dernière ? CK : (pause) Tu sais, au bout d'un moment, la revanche et les trucs comme ça, il faut zapper. Je suis là aujourd'hui donc il faut que je pense à la compétition de maintenant. Le passé, c'est le passé. Mon but, c'est de kiffer au maximum, je suis en équipe de France. Je prends du plaisir à jouer au basket, c'est une passion. BasketSession : On parle beaucoup des générations de Tony et de Nico. Toi qui es entre les deux, comment te positionnes-tu dans le groupe ? CK : En 86, j'étais un peu le seul dernièrement. Maintenant il y a Jo qui est là, donc c'est bien. C'est vrai qu'ils ont un peu leur délire de génération, la 82, la 88-89. Mais nous, on est là et il y a eu quand même pas mal de générations entre les deux. On apporte aussi notre pierre à l'édifice. BasketSession : Tu t'es déjà fixé des objectifs personnels et collectifs par rapport à l'Euro ? CK : Je ne suis pas venu faire la préparation en touriste. J'ai bien bossé depuis un mois et demi physiquement pour me remettre en forme. Je vais me battre pour être dans les 12. Je sais que je peux avoir les qualités dont l'équipe aura besoin. Je vais me battre jusqu'au bout. BasketSession : Il y a aussi la défense pour laquelle on t'a souvent utilisé. CK : La défense... c'est clair que physiquement... je peux avoir un impact physique et j'ai des qualités à faire valoir. Dans le côté agressif, le rebond où je suis souvent aussi... Mon adresse à trois-points est bonne aussi. Je ferais ce que le coach me demandera et on verra.
Afficher les commentaires (7)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest