J.R. Smith : « Si on continue, on n’ira pas loin en playoffs »

J.R. Smith a poussé un coup de gueule après une énième défaite des New York Knicks hier.

Edwin MalboeufPar Edwin Malboeuf  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
J.R. Smith : « Si on continue, on n’ira pas loin en playoffs »
Les New York Knicks version 2012 n’ont pas grand-chose à voir avec ceux de 2013. 70% de victoires la première partie de saison et seulement 50% depuis le début de la nouvelle année. Hier sur le parquet des Clippers, les Knicks ont joué sans leurs joueurs majeurs blessés, mais aussi sans envie. Et c’est J.R. Smith qui tire la sonnette d’alarme.
« Je pense qu’on peut revenir à ce qu’on était. On n’a pas le choix. Soit on continue à jouer comme ça et on aura une sortie prématurée en playoffs, soit on commence à se battre. On a besoin de solidarité. On doit s’aider les uns les autres offensivement et défensivement. On ne peut pas se reposer que sur l’attaque », déclare le sixième homme des Knicks au NY Post.
Smith a questionné le « cœur » que ses coéquipiers mettaient sur le terrain plus tôt lors du road-trip. Pourtant, lui aussi a connu une soirée galère hier avec un terrible 4 sur 20 aux tirs pour 17 points.
« Je suis bien physiquement. C’est juste que c’est en train de me ronger mentalement. Perdre de cette façon en sachant l’équipe qu’on était au début de saison ; on doit continuer à se battre dans cette mauvaise passe. »
Contre les Clips, New York a pourtant bien démarré avant de connaître une panne d’adresse qui a duré jusqu’à la fin du match. Ils terminent la rencontre avec un faiblard 35% aux tirs.
« On n’aurait pas pu mettre le ballon dans l’océan », ironise Smith.
C’est la quatrième défaite consécutive des Knicks. Certes ils manquent du monde à l’appel (Carmelo Anthony, Tyson Chandler et Amar’e Stoudemire et Rasheed Wallace), mais l’écart concédé dérange : 20 points en moyenne.
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest