Jahlil Okafor, comme une évidence

Si quelques analystes pensent le contraire, Jahlil Okafor a tout pour être un franchise player dans quelques années et la vedette de la prochaine Draft.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Le schéma est bien connu. En début de saison, le nom du numéro 1 de la prochaine Draft apparaît comme une évidence aux yeux de tous. Puis vient une période où certains analystes remettent en doute ce statut, la faute à un petit coup de frein chez le joueur où à la montée en puissance de certains de ses rivaux. Andrew Wiggins y a eu droit l'an dernier, avant d'être le premier appelé sur l'estrade par Adam Silver malgré la concurrence de Jabari Parker ou, avant sa blessure, de Joël Embiid. Jahlil Okafor est en train de connaître cette phase. Son profil de pivot surdoué et aux fondamentaux qui rappellent ceux de Tim Duncan au même âge avait rapidement fait de lui la cible désignée des Knicks, des Lakers, des Sixers ou des Wolves. Depuis quelques semaines néanmoins, les noms de Karl Towns Jr, l’intérieur freshman de Kentucky, et de D’Angelo Russell, l’arrière d’Ohio State, ont les faveurs de quelques experts NCAA et, potentiellement, de quelques franchises. On voit par exemple bien Philadelphie, déjà fourni en intérieurs (Embiid et Nerlens Noel, sans parler de Dario Saric dans quelques années), préférer tenter le pari Russell ou Emmanuel Mudiay avec le 1st pick si les Sixers venaient à le décrocher. Mais ne vous y trompez pas. Le vrai joueur capable de changer le visage d’une équipe moribonde ou en transition dans cette cuvée à venir, c’est bien le grand gaillard de Duke. Sauf blessure ou problème extra-sportif, on peut avancer sans grande crainte que Jahlil Okafor sera bien le successeur de Wiggins sur la scène new yorkaise le 25 juin prochain. [superquote pos="g"]Tim Duncan n’était pas encore un général défensif après sa 1ère année à Wake Forest.[/superquote]Si quelques réserves ont pu être émises sur sa capacité à protéger efficacement le cercle, Okafor a tout pour lui. Garçon discret et intelligent, il a tranquillement poli son jeu sous les ordres de Mike Krzyzewski, et tourne aujourd’hui à 17.6 points de moyenne à 66% d’efficacité, 9.4 rebonds et 1.4 contre de moyenne. Offensivement, le natif de Chicago est en avance et n’aura pas grand-chose à craindre de la plupart des intérieurs NBA l’an prochain, son corps étant déjà bien bâti pour un joueur de 19 ans. En défense, il affiche quelques lacunes, mais on sait bien que les pivots ont généralement besoin de plus de temps à la fac pour développer ces qualités. Tim Duncan n’était pas encore le général défensif impeccable d’aujourd’hui après sa première année à Wake Forest. Preuve que l’intéressé a impressionné pour ses premiers (et derniers) pas en NCAA, il est devenu dimanche le premier freshman de l’histoire à remporter le trophée de meilleur joueur de la Conférence ACC, avec 30 votes d’avance sur le senior de Notre Dame Jerian Grant. Sa forme du moment, à quelques encablures de la March Madness, a aussi marqué les esprits. Malgré une blessure à la cheville gauche, Okafor a placé 30 points et 9 rebonds contre Virginia Tech la semaine passée, avant de réussir un double-double (13 pts, 14 rbds) face à Syracuse il y a quelques jours. On parle même de lui comme un rival très sérieux à Frank Kaminsky, le senior de Wisconsin, dans la course au titre de meilleur joueur universitaire de l’année. [youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=xDdtspwyJiA[/youtube] Malgré une relative timidité, Jahlil Okafor affiche déjà la mentalité adéquate pour briller au plus haut niveau. S'il est vrai que beaucoup de joueurs qui optent pour le "one and done" n'ont pas l'air plus concernés que ça par les résultats de leur équipe, ce n'est pas son cas, comme il l'avait expliqué sur ESPN.
"Quand je me suis inscrit à Duke, je ne me suis pas dit : Allez, une année à tirer et je peux aller en NBA. La seule chose à laquelle je pense depuis le premier jour, c'est le titre national. C'est tout ce qui m'importe".
Si Kentucky semble posséder une bonne longueur d'avance dans la quête du titre, notamment grâce à sa force de frappe à l'intérieur, on imagine bien les Blue Devils être l'équipe qui leur posera le plus de problèmes lors du tournoi. Être capable de conduire une équipe plus loin que prévu devrait aider Jahlil Okafor à convaincre ses postulants en NBA (Phil Jackson, si tu nous entends...) qu'il est bien l'homme adéquat pour incarner une franchise dans les années qui viennent. Nous en tout cas, on y croit.

Ses highlights cette saison

[youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=D8C-nyz7qkY[/youtube]

 Tous ses matches cette saison

2014-15 GAME LOG
DATE OPP RESULT MIN FGM-FGA FG% 3PM-3PA 3P% FTM-FTA FT% REB AST BLK STL PF TO PTS
Fri 11/14
  • vs
  • PRESBYTERIAN
W 113-44 23 9-10 .900 0-0 .000 1-2 .500 6 4 1 0 2 0 19
Sat 11/15
  • vs
  • FAIRFIELD
W 109-59 27 8-10 .800 0-0 .000 1-3 .333 9 2 2 1 3 5 17
Tue 11/18
  • vs
  • #19 MICHIGAN STATE
W 81-71 30 8-10 .800 0-0 .000 1-2 .500 5 1 2 2 4 3 17
Fri 11/21
  • vs
  • TEMPLE
W 74-54 27 7-20 .350 0-0 .000 2-2 1.000 8 1 2 1 2 2 16
Sat 11/22
  • vs
  • STANFORD
W 70-59 34 4-10 .400 0-0 .000 2-4 .500 12 1 1 1 3 3 10
Wed 11/26
  • vs
  • FURMAN
W 93-54 26 12-14 .857 0-0 .000 0-1 .000 7 3 2 0 1 1 24
Sun 11/30
  • vs
  • ARMY
W 93-73 25 8-14 .571 0-0 .000 5-9 .556 8 0 1 1 0 1 21
Wed 12/3
  • @
  • #2 WISCONSIN
W 80-70 27 6-8 .750 0-0 .000 1-2 .500 6 1 1 1 4 2 13
Mon 12/15
  • vs
  • ELON
W 75-62 29 10-14 .714 0-0 .000 5-11 .455 20 1 3 2 0 4 25
Thu 12/18
  • vs
  • CONNECTICUT
W 66-56 34 3-5 .600 0-0 .000 6-11 .545 8 2 0 0 1 2 12
Mon 12/29
  • vs
  • TOLEDO
W 86-69 31 12-15 .800 0-0 .000 3-6 .500 8 1 1 0 1 3 27
Wed 12/31
  • vs
  • WOFFORD
W 84-55 32 11-13 .846 0-0 .000 2-5 .400 8 1 2 2 1 2 24
Sat 1/3
  • vs
  • BOSTON COLLEGE
W 85-62 30 7-11 .636 0-0 .000 14-17 .824 8 1 4 0 3 2 28
Wed 1/7
  • @
  • WAKE FOREST
W 73-65 31 4-6 .667 0-0 .000 4-8 .500 11 0 1 0 3 5 12
Sun 1/11
  • @
  • NC STATE
L 87-75 35 8-11 .727 0-0 .000 7-11 .636 12 0 3 3 2 1 23
Tue 1/13
  • vs
  • MIAMI (FL)
L 90-74 33 6-13 .462 0-0 .000 3-5 .600 15 0 0 0 2 2 15
Sat 1/17
  • @
  • #6 LOUISVILLE
W 63-52 34 8-10 .800 0-0 .000 2-2 1.000 7 1 1 0 3 2 18
Mon 1/19
  • vs
  • PITTSBURGH
W 79-65 28 5-9 .556 0-0 .000 4-6 .667 3 5 1 0 3 2 14
Sun 1/25
  • @
  • ST. JOHN'S
W 77-68 37 7-10 .700 0-0 .000 3-7 .429 10 2 1 0 2 5 17
Wed 1/28
  • @
  • #8 NOTRE DAME
L 77-73 36 10-18 .556 0-0 .000 2-7 .286 17 3 1 1 2 3 22
Sat 1/31
  • @
  • #2 VIRGINIA
W 69-63 35 5-7 .714 0-0 .000 0-0 .000 9 3 1 2 1 5 10
Wed 2/4
  • vs
  • GEORGIA TECH
W 72-66 33 5-12 .417 0-0 .000 4-8 .500 8 0 2 1 3 3 14
Sat 2/7
  • vs
  • #10 NOTRE DAME
W 90-60 23 9-11 .818 0-0 .000 2-2 1.000 10 0 1 2 3 3 20
Mon 2/9
  • @
  • FLORIDA ST
W 73-70 28 5-5 1.000 0-0 .000 3-5 .600 4 0 2 0 4 1 13
Sat 2/14
  • @
  • SYRACUSE
W 80-72 34 10-15 .667 0-0 .000 3-4 .750 13 0 1 0 4 4 23
Wed 2/18
  • vs
  • #15 NORTH CAROLINA
W 92-90(OT) 41 6-11 .545 0-0 .000 0-6 .000 13 3 1 2 1 5 12
Sat 2/21
  • vs
  • CLEMSON
W 78-56 Did not play or did not accumulate any stats.
Wed 2/25
  • @
  • VIRGINIA TECH
W 91-86(OT) 37 13-18 .722 0-0 .000 4-9 .444 9 2 1 0 2 2 30
Sat 2/28
  • vs
  • SYRACUSE
W 73-54 31 6-10 .600 0-0 .000 1-7 .143 14 4 1 1 1 2 13
Wed 3/4
  • vs
  • WAKE FOREST
W 94-51 19 2-2 1.000 0-0 .000 2-3 .667 4 1 0 0 2 3 6
Sat 3/7
  • @
  • #19 NORTH CAROLINA
W 84-77 32 7-9 .778 0-0 .000 0-1 .000 4 1 1 0 0 2 1
   
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest