Jalen Rose : « Shaq avait le potentiel pour être le Bill Russell de sa génération »

Jalen Rose pense que Shaq n'a fait qu'effleurer son potentiel durant sa carrière.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / Vidéo
Jalen Rose : « Shaq avait le potentiel pour être le Bill Russell de sa génération »
A quel point Shaquille O'Neal aurait réellement pu dominer la ligue s'il s'en était donné la peine ? Une question posée à mainte reprise même durant la carrière du futur Hall-Of-Famer. Avec ses qualités athlétiques, sa taille, sa vélocité et son toucher, Shaq avait tout pour ne pas simplement figurer parmi les plus grands de tous les temps, mais pour ambitionner de devenir LE plus grand. Au lieu de ça, O'Neal a profité à plein de sa vie de superstar, enchaînant les albums de rap, les films, les pubs et en se laissant souvent aller niveau condition physique. Malgré tout, il a quand même réussi à dominer suffisamment pour remporter quatre titres et se faire une place à Springfield, mais de nombreux observateurs, à commencer par Jalen Rose et Bill Simmons, pensent qu'il aurait probablement pu accomplir bien plus de choses. Rose en sait quelque chose pour avoir notamment croisé sa route en finale NBA en 2000, au terme de la saison la plus dominatrice de Shaq.
"Durant cette finale, il a joué comme j’aurais aimé qu’il joue pendant 15 saisons de suite", explique Rose.
Ses stats cette saison là (29,7 pts à 57,4%, 13,6 rbds, 3,8 pds et 3 ctrs par match) étaient déjà suffisamment impressionnante pour lui valoir son seul et unique titre de MVP, mais durant les playoffs, Shaquille O'Neal a encore haussé son niveau de jeu pour atteindre 30,7 pts et 15,4 rbds avant d'exploser en finale face aux Pacers : 38 pts de moyenne à 61,1%, 16,7 rbds et 2,7 ctrs ! Mais au lieu d'enchaîner par la suite, on jurerait que le sentiment d'y être parvenu une fois lui a suffi.
"Shaq n’a jamais été le leader au contre ni au rebond et il n’a jamais été élu meilleur défenseur de la ligue", ajoute Rose. "Les gens disent que c’est l’un des joueurs les plus dominants mais moi je dis surtout qu’il a gagné à la loterie génétique. Personnellement, je répartirais ses quatre titres de cette façon : deux pour lui, un pour sa mère et un pour son père. Shaq a été un trendsender avec ses films et ses albums de rap, c’est un mec marrant, tout le monde l’aime bien et il fait 2,13 m, mais s’il avait eu l’instinct du tueur de Kobe Bryant et qu’il s’était dit “Je vais dominer pendant 15 ans et je m’occuperai de toute le reste quand j’aurais fini ma carrière”, il aurait pu rivaliser avec Bill Russell ou même Michael Jordan. Je pense qu’il aurait pu gagner au moins six titres."
Ça donne à réfléchir...   http://www.youtube.com/watch?v=dPifae15xyM
Afficher les commentaires (20)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest