Jamal Crawford rejoint officiellement les Suns

BasketSessionPar BasketSession Publié

A 38 ans, Jamal Crawford a signé ce qui pourrait être son dernier contrat en NBA avec les Phoenix Suns, une équipe qui lui donner beaucoup de temps de jeu.

UPDATE : Comme pressenti la veille, Jamal Crawford a trouvé un point de chute. Le vétéran casseur de chevilles et de reins s'est engagé pour une saison avec les Phoenix Suns. Shams Charania de The Athletic annonce au passage que pour faire de la place à l'ancien joueur des Wolves, les Suns ont coupé Shaquille Harrison (souvent titulaire en pré-saison) et Darrell Arthur.

En l'absence de meneur d'expérience (Elie Okobo et Isaiah Canaan sont dans le roster), Crawford pourrait très bien être le manieur de ballon principal des Suns cette saison. "J-Crossover" va connaître la 7e ville NBA de sa carrière après Chicago, New York, Oakland, Atlanta, Portland, Los Angeles et Minneapolis.

---

Le 15/10, à 9h14 : Financièrement parlant, c'était un mauvais calcul pour Jamal Crawford. Le vétéran a renoncé à sa dernière année de contrat à 4 millions de dollars aux Minnesota Timberwolves au début de l'été. Peut-être pensait-il trouver facilement un nouveau deal. Mais à 38 ans et à une époque où les GM font de plus en plus attention aux statistiques analytiques, le sixième homme le plus récompensé de l'Histoire (trois titres de meilleur remplaçant) est resté sans proposition pendant un long moment. Il tournait certes à plus de 10 points par match l'an dernier. Mais ses pourcentages, son style de jeu et sa défense catastrophique inspirent la méfiance malgré la gentillesse du bonhomme. Des joueurs NBA et des journalistes ont d'ailleurs multiplié les messages sur les réseaux sociaux en notant que ce n'était pas normal que 'J-Crossover' ne trouve toujours pas d'équipe.

Ils ont peut-être été entendus. Selon un insider de l'Arizona, le natif de Seattle devrait s'engager avec les Phoenix Suns pour une saison au minimum. Il gagnerait donc moins d'argent que ce qu'il aurait perçu en restant à Minnesota. Mais peu importe ! Jamal Crawford est présenté comme une crème et un grand professionnel. Et c'est parfois (souvent) bien plus important que les stats avancées. Il va pouvoir encadrer le jeune vestiaire des Suns et montrer l'exemple.

La direction s'est peut-être aussi tournée vers lui parce qu'elle recherche désespérément un porteur de balle (le terme meneur serait exagéré pour Crawford) expérimenté.