Pour James Harden, les lieutenants de Houston sont le baromètre de l’équipe

A Houston, tous les regards sont logiquement tournés vers James Harden. Pourtant, les lieutenants sont indispensables au succès de l’équipe.

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pour James Harden, les lieutenants de Houston sont le baromètre de l’équipe
[caption id="attachment_358953" align="alignleft" width="318"] Eric Gordon a été très bon au Game 4.[/caption]

Houston a encore été intraitable cette nuit lors du Game 4 face à San Antonio. Les Rockets ont joué comme on les connait. Du jeu rapide, de l’attaque à tout va et une adresse extérieure assez dingue ! Le tout dirigé par un James Harden altruiste.

Dans cette rencontre, il a donc été bon. Par contre, à l’inverse du match précédent, il n’a surtout pas été seul. Que cela soit Eric Gordon, Trevor Ariza, Lou Williams ou même Ryan Anderson, ils ont su épauler The Beard. Un facteur primordial si on écoute le leader de Houston.

« Nous leur avons dit que nous n’irons pas là où nous voulons aller s’ils ne sont pas agressifs. », raconte Harden. « Marquer ou manquer, je m’en fiche. Rares sont les soirées où tous ses gars sont en difficulté comme au Game 3. Ce soir, c’était beaucoup mieux. »

En plus de cela, James Harden ne s’en tient pas qu’à ses paroles. Il les met en application en organisant parfaitement le jeu. Outre ses 12 assists, c’est surtout une circulation de balle bien plus huilée qui s’est mise en place lors de ce Game 4.

« La balle ne restait pas juste dans un coin. », explique Eric Gordon. « Les gars n’ont pas hésité à tirer. C’est très important pour nous. Quand nous jouons ainsi, c’est difficile pour n’importe qui. »

A Houston, il y a certes un potentiel MVP mais surtout un collectif capable de sublimer l’équipe. Il devra malgré tout rééditer ce type de performance au Game 5, sur le parquet de San Antonio.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest