Jaren Jackson a même bluffé le « Greek Freak »

Jaren Jackson a même bluffé le « Greek Freak »

Jaren Jackson a réussi le meilleur match de sa jeune carrière cette nuit contre Milwaukee. L'intérieur a exposé un potentiel phénoménal.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié

Ja Morant et Brandon Clarke sont des rookies tellement séduisants dans leurs registres respectifs qu'on en oublierait presque que les Memphis Grizzlies ont déjà un jeune joueur au talent épatant dans leur effectif. Il a fallu que Morant et Clarke soient tous les deux laissés au repos au même moment pour que survienne la piqûre de rappel. Jaren Jackson Jr est un basketteur foutrement doué et il l'a rappelé la nuit dernière, comme vexé que son potentiel soit évoqué avec moins d'excitation qu'il y a quelques mois.

Il y a eu défaite contre les Milwaukee Bucks, invaincus depuis 17 matches, certes. Mais "JJJ" a au moins autant marqué les esprits sur cette rencontre que Giannis Antetokounmpo, pourtant magnifique avec 37 points et 11 rebonds en 27 minutes. Jackson, un peu irrégulier au scoring cette saison malgré une moyenne en hausse (17.6 contre 13.8), a complètement pris feu et fait douter les Bucks : 43 points (record en carrière) à 9/15 à 3 points (!) en seulement... 29 minutes.

Giannis : "Quelqu'un doit l'arrêter"

Le troisième quart-temps sensationnel de Jaren Jackson - 26 points avec 7 paniers à 3 points - a même choqué le "Greek Freak" lui-même.

"Je me souviens m'être dit : 'Quelqu'un doit l'arrêter'. Il a mis 7 paniers à 3 points dans ce quart-temps, cinq quand j'étais sur le banc... Je me suis dit qu'il fallait que je revienne en jeu pour aider mon équipe. Un leader doit prendre les devants dans ces cas-là, quand un joueur adverse met autant de paniers", a expliqué Antetokounmpo pour The Athletic.

Les Grizzlies ont échoué dans leur tentative de faire chuter la meilleure équipe du moment en NBA. Mais il a fallu pour cela que le MVP en titre prenne effectivement les choses en main, à la fois pour scorer en masse et tenter de limiter l'impact du sophomore du camp d'en face.

Jaren Jackson ne marquera pas 9 paniers à 3 points tous les soirs, mais depuis l'arrivée de Taylor Jenkins sur le banc, il est vivement encouragé à dégainer autant qu'il le peut. Après 24 matches, il a déjà rentré 7 tirs from downtown de plus que lors de ses 58 matches la saison dernière.

"Mes coéquipiers me trouvent mieux autour de l'arc de cercle, sur des positions plus simples. On me cherche plus, ça aide", a expliqué "JJJ".

Il est plus jeune que Morant et Clarke

Durant l'été, Jackson a particulièrement insisté sur cet aspect du jeu. Jackson a travaillé son équilibre et la vitesse de son geste, afin d'être capable de shooter de plus loin. On se souvient de l'avoir entendu souhaiter améliorer ses qualités de manieur de ballon et de passeur. Ce n'est pas toujours perceptible, mais l'intéressé est plus à l'aise pour se mettre en situation de shoot et il lui arrive aussi d'utiliser des fadeaway, un move plus rare chez lui l'an passé. Avec les qualités défensives qui sont déjà siennes, Jaren Jackson pourrait rapidement devenir un two-way player terrifiant, dans la veine, toutes proportions gardées, de celui qui est son mentor : Kevin Garnett. "KG", lui voyait davantage de Kawhi Leonard dans le profil de son protégé lorsqu'il évoquait son potentiel à l'été 2018, au sortir de plusieurs jours d'entraînement commun. C'est plus compliqué à imaginer au vu de la différence de gabarit, mais le "Big Ticket" tient peut-être quelque chose.

Morant et Clarke sont bluffants, mais ils sont aussi plus âgés. On oublie parfois que "JJJ" n'a que 20 ans, contre 21 pour Morant et 23 pour Clarke. Ce trio, s'il continue de se développer ensemble de manière productive et bien managée par l'autre jeunot qu'est Taylor Jenkins - 35 ans - risque de ramener Memphis dans la bonne partie du tableau de l'Ouest plus tôt que ce que l'on pouvait imaginer au moment où l'ère du Grit and Grind a progressivement pris fin.

Les stats de Jaren Jackson Jr en 2019-2020

SeasonTeamGMinFGMFGAFG%3PM3PA3P%FTMFTAFT%ORDRRebAstTOStlBlkPts
2019-20MEM2427:226.413.547.12.46.139.72.53.277.61.13.74.81.52.00.51.217.6

 

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest