Jason Terry laisse la porte ouverte à un come-back à Dallas

« Jet » Terry pourrait bien revenir à Dallas lors de cette Free Agency. Il n'écarte en tout cas pas cette possibilité.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jason Terry laisse la porte ouverte à un come-back à Dallas
Dallas manque à Jason Terry. L'ancien arrière des Mavs a rejoint les Houston Rockets cette saison, où il tournait à 7 points et 2 passes décisives en 21 minutes de jeu et a débuté les 17 matches de playoffs de la franchise, la blessure de Patrick Beverley oblige. À bientôt 38 ans, « Jet » en a encore sous le capot, et espère bien continuer à fouler les parquets de la Grande Ligue. Devenu unrestricted free-agent, il pourrait déjà changer d'air cet été. Les Dallas Mavericks seraient très intéressés par un come-back de l'arrière, et le principal intéressé, lui, ne serait pas vraiment contre l'idée d'un retour au bercail.
« J'ai entendu qu'ils veulent que je revienne », a-t-il ainsi confié au Star Telegram. « Mais il n'y a pas encore eu de négociations. Tout repose sur eux. Je vais les laisser prendre une décision. »
Chez les Mavericks, Jason Terry a connu énormément de choses. Des finales NBA perdues, en 2006. Puis d'autres gagnées, en 2011. Entre temps, il y a remporté le titre de sixième homme de l'année (2009). Alors aujourd'hui, il semble très attaché à la ville texane.
« J'ai aimé notre parcours avec Houston, et ils auront une chance. Nous discuterons aussi ensemble, donc mes options sont ouvertes », explique-t-il au média américain avec lequel il s'est entretenu, qui écrit ensuite : « Mais ses yeux s'illuminent quand on lui parle des Mavs, avec qui il a joué entre 2004 et 2012. »
Quand le Star Telegram lui demande ce qui lui manque le plus à Dallas, Jason Terry répond :
« C'est une question difficile. Je pense que c'est juste la ville de Dallas. C'est toujours chez moi. »
Vous l'aurez compris : un retour à la maison ne lui déplairait absolument pas. Il envisagerait même d'y habiter après sa carrière de joueur. Mais aussi...d'entraîneur :
« Mon but est de jouer encore deux ans et de faire une transition vers le coaching durant la seconde année. C'est ce que je veux faire, où que je sois. »
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest