Quand Jayson Tatum, 14 ans, demandait un follow à LeBron

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

En 2012, l'adolescent qu'était Jayson Tatum ne se doutait sans doute pas qu'il affronterait l'icône LeBron James pour une place en Finales NBA.

A partir de dimanche, 21h30, les Boston Celtics et les Cleveland Cavaliers vont croiser le fer. L'un des duels les plus attendus opposera l'épatant rookie des Boston Celtics Jayson Tatum, et le meilleur joueur de sa génération, LeBron James. Treize ans séparent les deux hommes qui, selon le choix de leurs coaches, devront peut-être défendre l'un sur l'autre. Ce rendez-vous est forcément particulier pour Tatum. Il y a six ans, l'ancien Dukie n'était qu'un adolescent en admiration devant le "King", avec lequel il avait pu poser en photo grâce à Larry Hughes, son oncle et ancien coéquipier de LeBron à Cleveland entre 2005 et 2008.

Dans la foulée, le petit Jayson avait tenté d'attirer l'attention de la star sur Twitter.

"Suis-moi, c'est le neveu de Larry Hughes de St Louis. Le cousin d'Abe et RJ Lil. Le fils de Justin. Suis-moi", avait tweeté le garçon, en vain.

Six ans plus tard, Jayson Tatum n'a plus besoin de passer par ces moyens détournés pour s'adresser à LeBron James. Il aura au moins quatre matches pour lui montrer qu'il peut être l'un de ses plus féroces rivaux d'ici la fin de sa carrière.

Ce match-up, Tatum ne s'en fait pas une montagne. Au micro de TNT, le rookie a tenté de répondre aussi honnêtement que possible à la question : "comment stopper LeBron James ?".

"Ce n'est que ma première année, donc... je ne sais pas ! Pour le moment, on profite. Ensuite on essaiera de s'entraîner et de se préparer à ça pour trouver une solution".

Bonne chance. Mais après tout, on n'est plus à une surprise près avec Jayson Tatum.