Jeanie Buss s’insurge contre le racisme après avoir reçu une lettre ignoble

Il y a donc vraiment des tarés prêts à perdre du temps à envoyer des courriers immondes et Jeanie Buss a exposé l’un d’entre eux sur Instagram.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jeanie Buss s’insurge contre le racisme après avoir reçu une lettre ignoble

Le racisme a des racines très profondes aux Etats-Unis (et pas seulement…). Ce n’est pas une exagération. Les récits des joueurs NBA, de leurs expériences, mais aussi ceux de nombreux citoyens issus des minorités, démontrent à quel point leur vie est mise en danger ou compliquée juste à cause de leur couleur de peau. La haine pousse les individus les plus sombres à faire vraiment n’importe quoi. Comme envoyer des lettres – même si là, la violence reste purement écrite – pour dénigrer, insulter, menacer. Jeanie Buss en reçoit un paquet depuis des années.

Normalement, elle les ignore. Mais cette fois-ci, elle a décidé d’en publier une. Pas seulement pour dénoncer. Mais aussi pour que les gens prennent conscience du degré d’abomination de certains.

View this post on Instagram

After much thought, I decided to share this letter I received on Monday so that everyone can see the hate is real and living out there. This is happening in our world TODAY. Its real and it exists. To Joe: Did sending this letter make you feel better?  Really all you did was waste your time, and energy and your postage stamp. (But thank you for including your return home address) Why don’t you look in the mirror and see your ugliness because I refuse to. I have received letters like this over the years. The advice I always got? “Ignore it.” I did. But not anymore. On this day, Juneteenth, I ask my white friends to join together, acknowledge the racism that exists in our country and around the world, and pledge to stop ignoring it. We all must do better. #juneteenth #hatewontwin

A post shared by Jeanie Buss (@jeaniebuss) on

« Chère pute,

Après avoir été un fan des Lakers pendant 60 ans, j’en ai plus rien à foutre des ces traîtres de négros surpayés et de la NBA.

Va en enfer rejoindre Kobe Bryant. »

Immonde. Brutal. Jeanie Buss a donc posté cette lettre sur son compte Instagram en y attachant un message contre le racisme.

« J’ai décidé de partager cette lettre pour que tout le monde puisse voir que la haine est belle et bien réelle. Ça arrive dans notre monde AUJOURD’HUI. (…) Je demande à mes amis blancs de reconnaître que le racisme existe dans notre pays et dans le monde, et s’assure de ne pas l’ignorer. Nous devons tous faire mieux. »

L’individu qui a envoyé la lettre a même laissé son adresse, preuve qu’il assumait complètement son geste. Ce qui est encore plus significatif du problème. Aucune gêne. Aucune honte. Et un cerveau rongé et ramolli par la haine.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest