Jeff Green, le potentiel facteur X pour Boston ?

De retour après une saison blanche, Jeff Green s'impose de plus en plus au sein des Celtics. De là à en devenir le futur patron ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jeff Green, le potentiel facteur X pour Boston ?
Jeff Green avait débarqué, à la surprise générale, à Boston, le dernier jour du marché des transferts, il y a deux ans. Danny Ainge, GM des Celtics, voulait déjà préparer l’avenir de la maison verte et assurer le relais une fois Paul Pierce et Kevin Garnett à la retraite. L’an passé, une anomalie cardiaque a été décelée sur le cœur de Green, le privant de l'intégralité de la saison. Le joueur de 26 ans, de retour dans la rotation depuis septembre dernier, est en passe de jouer sa première année complète depuis la saison 2009-2010. En l’absence de Rajon Rondo, blessé, l’ensemble des joueurs des Boston Celtics se doit de hisser son niveau de jeu. Jeff Green, drafté par Boston en cinquième position (avant d’être envoyé immédiatement à Seattle contre Ray Allen), a été présenté comme un joueur très prometteur dès sa sortie de l’université de Georgetown. Sans exploser, il s’est vite frayé une place en NBA. Dans une interview accordée au Boston Herald, Doc Rivers s’est montré confiant envers son joueur :
« On sait qu’il peut le faire (très bien jouer). Nous savons qu’il a ça en lui. Il ne mettra pas 31 points tous les soirs, j’aime la manière dont il a joué (lors de la victoire contre les Suns, vendredi dernier), j’aime la vitesse à laquelle il a joué. Il doit laisser le jeu venir à lui mais aussi être agressif et mettre à profit ses qualités athlétiques. »
Contre Phoenix, Jeff Green a inscrit 31 points (à 11/14), récolté 7 rebonds et délivré 4 passes décisives. De loin sa meilleure performance de la saison. Depuis le début du mois de février, Green tourne à 16,7 pts par matches, à 55% de réussite aux tirs. Pas de quoi s’enflammer non plus, le joueur a souvent été critiqué pour le manque de régularité de ses performances. Pour Jason Terry, son voisin de vestiaire, les observateurs et les fans doivent se montrer patients.
« Nous devons nous souvenir qu’il revient tout juste d’une opération au cœur ! Je ne connais aucun sportif de haut niveau américain, victime d’une opération du cœur, qui soit aussi vite à ce niveau. C'est fou ! »,  a expliqué Jason Terry avant d'insister sur le rôle de Jeff Green.   « Il doit jouer avec force, on doit sentir sa présence athlétique des deux côtés du parquet, en défense en priorité. De la manière dont nous jouons actuellement on ne sait pas qui va marquer 20 ou 30 points. La balle circule beaucoup et, lorsque vous avez une opportunité, vous la prenez. »
Jeff Green est donc l’homme en forme en ce moment du côté des Celtics. A l’inverse de la légende de la franchise, Paul Pierce, le jeune joueur a ses plus belles années devant lui. Autant profiter de cette bonne passe pour s’imposer dès maintenant comme l’un des futurs leaders de la franchise de Boston.

Les statistiques de Jeff Green

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 BOS 55 1 25.2 0.458 0.360 0.824 0.7 2.8 3.4 1.1 0.6 0.8 1.4 2.0 10.9
Career 370 264 32.4 0.446 0.340 0.780 1.2 4.0 5.2 1.6 0.9 0.6 1.7 2.5 13.4
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest