Jeremy Lin : « Il y a encore plein de failles dans mon jeu »

Malgré une première saison un peu compliqué à Houston, Jeremy Lin garde espoir et se dit prêt à progresser.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jeremy Lin : « Il y a encore plein de failles dans mon jeu »
On s’y attendait, mais Jeremy Lin a logiquement fini par rencontrer un mur. Après son passage somptueux aux New York Knicks et toute la hype générée par le phénomène « Linsanity », il a fini par toucher ses limites l’an dernier en devant faire à face à des équipes bien mieux préparées pour le tenir et en devant endosser des responsabilités accrues. Malgré tout, il reste persuadé que les Houston Rockets peuvent être une équipe « mortelle », encore plus depuis l’arrivée de Dwight Howard, mais surtout, il pense n’en être qu’aux prémices de sa propre carrière.
[superquote pos="d"]"Il faut parfois que je me rappelle à moi-même que je n’ai que 25 ans."[/superquote]« Il faut parfois que je me rappelle à moi-même que je n’ai que 25 ans », a-t-il ainsi expliqué à ESPN.   « Honnêtement, ça ne fait qu’un an et demi que je joue en NBA de façon constante, je suis encore très jeune dans ma carrière. Les attentes suscitées par la Linsanity sont tellement énormes et son ombre est tellement grande que, parfois, il faut que je prenne du recul pour me rappeler que mon parcours ne fait que commencer. »
Surtout, il lui faut désormais reprendre sa progression pour essayer de gommer au mieux les défauts de son jeu et s’améliorer encore plus sur ses points forts. La première chose encourageante pour les Rockets, c’est qu’il semble avoir parfaitement conscience de ses limites.
[superquote pos="d"]"Je ne bénéficie plus de l’effet de surprise."[/superquote]« Ici, j’ai moins de liberté qu’à New York. Il faut que j’apprenne comment mieux jouer sans le ballon, comment mieux couper au panier, mieux shooter, mieux défendre. Il y a encore plein de failles dans mon jeu, je suis le premier à l’admettre. […]   Les équipes adverses savent ce que sont mes forces et mes faiblesses, je ne bénéficie plus de l’effet de surprise désormais. »
Jeremy Lin pense également qu’il devrait être le premier à bénéficier de l’arrivée de D12 et que cela devrait lui ôter énormément de pression.
« Ça va me donner plus d’espace pour opérer et un peu plus de liberté pour que je puisse être moi-même. J’ai hâte. […]   « Je ne suis en aucun cas satisfait de ma dernière saison, mais le fait que les gens pensent que c’était une année décevante pour moi, c’est un compliment d’une certaine manière parce que ça veut dire qu’ils pense que je peux faire mieux. »

 Les stats de Jeremy Lin

 
Avg Per Game FG 3PT FT Reb. Misc
Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2010 GS 29 09:48 1.0 2.5 38.9 0.0 0.2 20.0 0.7 0.9 76.0 0.4 0.8 1.2 1.4 0.6 1.1 0.3 1.1 2.6
2011 NY 35 26:52 4.9 10.9 44.6 0.7 2.1 32.0 4.2 5.2 79.8 0.5 2.5 3.1 6.2 3.6 1.6 0.3 2.2 14.6
2012 HOU 82 32:11 4.8 10.9 44.1 1.1 3.1 33.9 2.6 3.4 78.5 0.4 2.6 3.0 6.1 2.9 1.6 0.4 2.5 13.4
Totals 146 26:28 4.1 9.3 44.0 0.8 2.3 33.2 2.6 3.3 78.9 0.4 2.2 2.7 5.2 2.6 1.5 0.3 2.2 11.5
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest