Jeremy Lin : « J’aime aussi prendre les tirs pour la gagne »

Après la défaite des Los Angeles Lakers face au Thunder d'Oklahoma City, Jeremy Lin a eu du mal à cacher sa frustration concernant le dernier tir...

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jeremy Lin : « J’aime aussi prendre les tirs pour la gagne »
Comme toujours lors de ses dernières années aux Los Angeles Lakers, le dernier tir pour la gagne est revenu à Kobe Bryant et l'arrière a raté l'occasion de donner la victoire aux siens. Après cette défaite face au Thunder d'Oklahoma City, on peut se demander pourquoi le Black Mamba a été désigné pour tirer sur cette dernière possession alors qu'il n'était pas dans un grand soir. Avec 9 points à 3/14 (avant ce dernier tir) dont un 1/5 sur le dernier QT, Kobe Bryant était clairement à court de jus comme il l'a d'ailleurs confié après la rencontre :
"Oui, je n'avais plus vraiment de jambes, c'est plutôt frustrant, je dois gérer ce problème. C'était le tir que je voulais prendre", s'est défendu Kobe Bryant sur ESPN.
Byron Scott a lui simplement expliqué qu'il avait donné la gonfle à Kobe Bryant à cause de ses "32 000" points. Cette semaine, Steve Kerr, l'entraîneur des Golden State Warriors, avait jugé que les gens qui pensaient que le dernier tir devait forcément revenir à la superstar étaient des idiots, une déclaration qui tranche avec le choix de Scott cette nuit. Pourtant, un autre joueur des Lakers était en forme sur le dernier QT : Jeremy Lin. Le meneur a tenté d'être mesuré dans ses propos après le match, mais on pouvait tout de même sentir une pointe de frustration :
"Combien de game-winners a-t-il marqué ainsi ? Je m’attendais à ce qu’il mette ce shoot, il était bon, vraiment possible à mettre. C’est juste une question de temps avant qu’il ne réussisse à les rentrer. J’aime aussi les tirs décisifs, j’aimerais bien en prendre quelques-uns. Mais je comprends, ce gars est le roi des shoots de la gagne. Il va mettre ce shoot, il va trouver la solution, c’est pour ça qu’il est ce qu’il est."
Être partenaire de Kobe Bryant, c'est aussi apprendre à gérer sa frustration pour éviter la polémique. Bienvenue à LA Jeremy...
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest