Jeremy Lin, le monsieur plus des Lakers

De retour après une blessure à la cheville, Jeremy Lin a rapidement démontré cette nuit qu'il était déjà indispensable aux Los Angeles Lakers.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Être aussi dépendant de Jeremy Lin, ce n'est peut être pas une bonne nouvelle pour les Los Angeles Lakers, mais c'est la réalité. Aussi fort soit-il, Kobe Bryant ne peut pas réussir à sauver les Angelenos tout seul et il doit pouvoir se reposer sur ses coéquipiers, visiblement, l'un de ses hommes forts sera l'ancien joueur des New York Knicks. En effet, depuis le début de la préparation, le Black Mamba insiste sur le rôle important de Jeremy Lin et la prestation du meneur cette nuit renforce ce constat : il a une carte à jouer cette saison. Absent depuis 3 matches après une blessure à la cheville, il a parfaitement réussi son retour avec 15 points dont 11 dans le dernier quart temps. Une superbe prestation que Kobe Bryant a bien évidemment salué :
"Jeremy Lin fait une grosse différence dans notre jeu, il crée des shoots pour les autres, il peut pénétrer et il fait jouer les autres tout en mettant énormément de pressions sur les défenses adverses. Avec lui, la différence est énorme", a expliqué Kobe Bryant à Lakers Nation.
Avec 15 points et 6 passes décisives en 23 minutes pour son retour, Jeremy Lin s'est montré convaincant et il devrait petit à petit retrouver sa place de titulaire. En l'absence de Steve Nash, Byron Scott avait décidé de titulariser Ronnie Price afin de permettre le retour en douceur de Lin :
"Il n'en a pas encore totalement terminé avec sa blessure. Ronnie a joué les derniers matches, pas Jeremy, donc ce soir il va reprendre, se remettre en jambe et on va voir après", a déclaré Byron Scott avant la rencontre.
Grâce à une excellente prestation, Jeremy Lin aura sûrement rassuré Byron Scott sur sa capacité à revenir à un bon niveau rapidement. Le meneur aura l'occasion dés demain de confirmer son retour en forme contre les Portland Trailblazers et un certain Damian Lillard.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest