Jerry Krause voulait rebâtir les Bulls en 2000 avec un Big Three démentiel

Jamal Crawford a expliqué que Jerry Krause voulait utiliser la Free Agency 2000 pour recruter trois gros poissons aux Chicago Bulls

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jerry Krause voulait rebâtir les Bulls en 2000 avec un Big Three démentiel

Autre Michael Jordan, Scottie Pippen, Dennis Rodman ou encore Phil Jackson, le grand public a également découvert avec "The Last Dance" un homme bien plus en retrait. L'architecte de cette dynastie. S'il a été montré comme le méchant de l'histoire, Jerry Krause n'en reste pas moins comme l'un des plus grands dirigeants de l'histoire. Un GM qui avait déjà plusieurs coups d'avance par rapport à son époque.

En 1997, Jerry Krause avait déjà pris sa décision, à savoir reconstruire après cette quête du sixième titre en huit ans. Jordan ensuite a pris sa retraite, Jackson une année sabbatique. Pippen a lui pris la direction des Rockets, Rodman celle des Lakers et Steve Kerr a continué sa propre dynastie en chopant son quatrième bague consécutive aux Spurs. Si bien que pour l'exercice 98-99, l'effectif n'avait rien de sexy pour entourer Toni Kukoc.

Mais à écouter un joueur de l'époque, il y avait un objectif clair pour repartir avec des fondations très solides. Lors de l'été 2000, trois stars étaient sur le marché, Tim Duncan, Tracy McGrady et Grant Hill. Le but de Jerry Krause était de les attirer tous les trois pour un projet dantesque.

"Lors de mes deux premières années, nous étions l'équipe la plus jeune de la ligue. Les fans savaient que nous étions en reconstruction. Mais dans mon année rookie, Jerry pensait qu'il aurait pu prendre Tim Duncan, Grant Hill et T-Mac. MJ venait de prendre sa retraite, nous avions de l'espace dans le salary cap et tous ces rookies. Duncan, Hill et T-Mac étaient tous free agents et il était persuadé qu'il pourrait les avoir tous les trois. Et si nous les avions eus en même temps... boom."

En 2000, Grant Hill (28 ans) et Tim Duncan (24 ans) étaient déjà parmi les meilleurs joueurs de la ligue. Et Tracy McGrady (21 ans), un jeune qui montait en puissance après deux première saisons compliquées à Toronto. Ironie de l'histoire, ce Big Three a failli se construire à Orlando où Tim Duncan a été tout proche de signer pour rejoindre Hill et McGrady. Un duo qui s'est rapidement transformé en solo puisque c'est à ce moment-là que les problèmes de cheville ont débuté pour Grant Hill.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest
Oops! There was a problem.

Oops! There was a problem.

An unexpected error has occurred. Please, try again later by refreshing this page.

Server error
--
If the error persists, please contact the webmaster.